RÉGIONS


Ricardo Castro Romero : le Festival de Gabala apporte sa contribution au dialogue interculturel

A+ A

Gabala, 1er août, AZERTAC

Le Festival international de musique de Gabala a été organisé plus parfaitement que les années précédentes. Les spectateurs y témoignent de la culture et de la musique azerbaïdjanaises et européennes, écoutent les œuvres des compositeurs classiques. C’est ce qu’a déclaré Ricardo Castro Romero, directeur de l’ensemble espagnol Castro Romero Flamenco, lors d’une interview à l’AZERTAC.

Le musicien a noté qu’il avait été impressionné par la 8e édition du Festival international de musique de Gabala et a exprimé son plaisir de participer à cette fête de musique.

«Nous avons pu présenter à haut niveau l’art de flamenco devant les spectateurs. Les applaudissements et les bouquets de fleurs nous ont inspiré encore plus. J’espère que ce festival attirera plus de participants dans l’avenir», a-t-il estimé.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules