POLITIQUE


L’activité multilatérale de la première dame d’Azerbaïdjan dans la presse marocaine

A+ A

Bakou, 5 août, AZERTAC

Un article intitulé «Le rôle de la première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva et de la Fondation Heydar Aliyev dans la société azerbaïdjanaise» a été publié dans le numéro du 5 août du journal arabophone du Maroc Al-İslah et at-Tanmiya.

Dans l’article, l’auteur jette un coup d’œil sur l’activité multilatérale de Mme Mehriban Aliyeva en tant que première dame, présidente de la Fondation Heydar Aliyev et de la Fondation azerbaïdjanaise de la culture, ambassadrice de bonne volonté de l’UINESCO et de l’ISESCO ainsi que députée du Milli Medjlis. Il souligne que pour ses activités caritatives, initiatives nobles et progressistes, ainsi que contributions au dialogue interculturel, M. Aliyeva a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO en 2004 et de l’ISESCO en 2006, décorée du prix international «Le cœur d’or» en 2007.

L’auteur ajoute que la Fondation Heydar Aliyev dirigée par Mme Aliyeva apportait sa contribution à des projets sociaux, culturels de grande envergure en Azerbaïdjan et dans des pays islamiques.

Les lecteurs y retrouvent l’activité de la Fondation Heydar Aliyev destinée à faire reconnaître la culture et la civilisation de l’Azerbaïdjan hors des frontières de ce pays du Caucase.

«La Fondation fait des efforts inlassables concernant l’organisation des festivals sur la musique et le mougham azerbaïdjanais, les expositions et les soirées créatives des poètes et littérateurs azerbaïdjanais», lit-on dans l’article.

L’auteur réitère également que l’ordre de la Légion d’honneur de la France avait été attribué à Mehriban Aliyeva en 2010 et celui «Hilal-e-Pakistan» en 2015.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules