ECONOMIE


La Corée du Sud va étudier la pratique «Asan imza» de l’Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 22 août, AEZRTAC

Comme nous l’avons déjà annoncé, le 19 août, à Bakou, a eu lieu le Forum de coopération azerbaïdjano-coréen sur l’administration publique.

En marge du forum, les participants ont été informés sur la technologie mobile de signature électronique «Asan imza».

La fondatrice de la société B.EST Solutions, Jana Krimpe, a détaillé le principe de fonctionnement et les avantages de ce système. «L’application de la technologie «Asan imza» est une parfaite illustration de la coopération réussie des secteurs public et privé en Azerbaïdjan», a-t-elle ajouté.

Plus de 20 institutions, y compris des banques, des compagnies d’assurance et des opérateurs de paiement en ligne, profitent de ce système.

L’utilisation de la signature électronique contribue à l’amélioration de l’efficacité de la communication avec des clients, à l’assurance de la sécurité des données en ligne et permet d’économiser des ressources et des dépenses.

La technologie de système électronique «Asan imza» a attiré l’attention des participants sud-coréens et un accord sur l’étude de la pratique de l’Azerbaïdjan en ce sens a été conclu. Les représentants du Ministère de la Défense de Corée du Sud ont invité les dirigeants de la société B.EST Solutions à lancer une coopération possible.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules