ECONOMIE


En 2016, l’Azerbaïdjan va allouer 2 milliards 809 millions de dollars pour le projet de corridor gazier Sud

A+ A

Bakou, 25 août, AZERTAC

L’Azerbaïdjan a accompli 45,5% de ses engagements financiers concernant le projet de corridor gazier Sud, a déclaré le directeur général de la SARL «Le corridor gazier Sud» Afghan Issayev lors de son interview à naturalgaseurope.com.

«L’Azerbaïdjan reste engagé dans l’investissement du projet de corridor gazier Sud et continue à accomplir à temps ses engagements financiers. Jusqu’à présent, l’Azerbaïdjan a investi 5 milliards 212 millions de dollars dans le financement des projets dans le cadre de la mise en œuvre du corridor gazier Sud. La part de l’Azerbaïdjan dans les projets Chahdeniz-2 et le corridor gazier Sud est estimée à 11 milliards 454 millions de dollars. C’est-à-dire, l’Azerbaïdjan a accompli 45,5 % de ses engagements financiers sur ce projet», a-t-il estimé.

«Cette année, l’Azerbaïdjan prévoit d’allouer 2 milliards 809 millions de dollars pour le projet de corridor gazier Sud», a ajouté A. Issayev.

«55,7 %, soit 1,556 milliards de dollars de cette somme seront dépensés pour le gazoduc TANAP et 30,2%, soit 847 millions de dollars pour le projet Chahdeniz-2. L’allocation de 278 millions de dollars pour le gazoduc TAP et 118 millions de dollars pour le projet d’élargissement du gazoduc du Caucase du Sud est aussi prévue», a-t-il annoncé.

«L’Azerbaïdjan mène la négociation avec la Banque mondiale pour l’attrait du crédit au projet de corridor du Sud. C’est un projet attrayant et les institutions financières s’intéressent aux projets énergétiques de l’Azerbaïdjan. Les institutions financières et l’Azerbaïdjan doivent tomber d’accord sur les conditions de crédit. Les conditions doivent être bonnes et avoir une maturité d'au moins 10 ans. Parce que pas seulement l’Azerbaïdjan, une grande région tirera un profit économique de ces projets», a estimé le directeur général de la SARL.

Considérée comme la plus grande chaîne de gazoducs en construction dans le monde entier, le Couloir gazier Sud, long d'environ 3500 km, se compose du gazoduc du Caucase du Sud, du gazoduc transanatolien (TANAP) et de celui Transadriatique (TAP) qui devront acheminer le gaz extrait du gisement de Chahdeniz de l’Azerbaïdjan vers le marché mondial. A l’étape initiale, 10 milliards de m3 de gaz azerbaïdjanais seront acheminés vers l'Europe et 6 milliards de m3 vers la Turquie.

Environ 30 mille emplois, dont 10 mille en Azerbaïdjan, seront créés suite à la mise en œuvre du projet de corridor gazier Sud. La réalisation du projet permettra également à l’Azerbaïdjan de tirer 30-50 milliards de dollars de bénéfice de la vente et du transport d’hydrocarbures.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules