ECONOMIE


TAP salue le mémorandum d’accord sur l’IAP signé entre la SOCAR et quatre pays européens

A+ A

Bakou, 29 août, AZERTAC

TAP salue le mémorandum d’accord sur la future construction du gazoduc Ionien-Adriatique (IAP) signé entre la Société nationale pétrolière d’Azerbaïdjan (SOCAR) et la Croatie, l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro, a déclaré Ian Bradshaw, directeur exécutif de TAP.

«Ce mémorandum, qui renforce la coopération énergétique en Europe du Sud-Est, est un effort important pour la sécurité et la diversification énergétiques de la région. TAP va faciliter la connexion du gazoduc Ionien-Adriatique et de l’interconnecteur gazier entre la Grèce et la Bulgarie aux principales infrastructures gazières de la région», a –t-il ajouté.

Pour rappel, ledit document a été signé en marge du Forum de Dubrovnik qui s’est tenu les 25-26 août.

A noter qu’en 2007, la Croatie, le Monténégro et l’Albanie ont signé une déclaration sur l’IAP, qui est censé se joindre au gazoduc transadriatique visant l’acheminement du gaz naturel azerbaïdjanais ver l’Europe.

Avec une longueur de 871 km, le gazoduc TAP prévoit l’acheminement du gaz extrait du champ gazier de Chahdeniz II, situé dans la mer Caspienne, vers la Grèce, l’Albanie et l’Italie via la mer Adriatique.

Quant au gazoduc Ionien-Adriatique, il devrait avoir une longueur de 516 km et joindre TAP dans la ville de Fier, en Albanie. Ce projet reliera l’Albanie à la ville croate Split, en passant par le Monténégro et la Bosnie-Herzégovine. L’acheminement d’environ 5 milliards m3 de gaz naturel par an via ce gazoduc est prévu.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules