POLITIQUE


Hikmet Hadjiyev : La composition du Groupe de contact de l’OCI sur l’agression arménienne contre l’Azerbaïdjan est formée

A+ A

Bakou, 31 août, AZERTAC

Le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Hikmet Hadjiyev, a accordé une interview à l’AZERTAC au sujet des travaux effectués en matière de fondation du Groupe de contact de l’OCI sur l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan. L’AZERTAC vous présente cette interview.

Monsieur Hikmet Hadjiyev, une position sérieuse a été exprimée au sujet du conflit arméno-azerbaïdjanais dans la Déclaration finale du XIIIe Sommet de l’Organisation de coopération islamique (OCI) qui s’est tenu les 13-15 avril à Istanbul en présence du président azerbaïdjanais et lors duquel une décision a été prise sur la fondation d’un Groupe de contact sur l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan. Quels travaux ont été effectués pour la formation du Groupe de contact de l’OCI ?

- Le XIIIe Sommet de l’OCI organisé sous le slogan «L’Unité et la solidarité pour la justice et la paix» à Istanbul a été marqué par la prise d’une série de décisions répondant aux intérêts de notre pays.

La Déclaration finale du sommet a contenu des dispositions détaillées (dispositions 16 et 17) portant sur l’agression de l’Arménie contre notre pays, l’escalade délibérée de la tension par le pays envahisseur début avril 2016, de même que la fondation du Groupe de contact de l’OCI sur l’agression de la République d’Arménie contre la République d’Azerbaïdjan.

Ces dispositions exprime une fois de plus la position de principe des Etats membres de l’OCI concernant la condamnation de l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, exige à l’Arménie de respecter les résolutions 822, 853, 874 et 884 et de retirer de manière immédiate, complète et inconditionnelle ses forces armées du Haut-Karabagh et des autres régions avoisinantes, territoires occupés de l’Azerbaïdjan. Les Etats membres condamnent avec fermeté les attaques que l’Arménie effectue régulièrement dans les territoires occupés de l’Azerbaïdjan et l’atteinte qu’elle porte par ces attaques à la population civile, à l’infrastructure sociale et économique, à d’autres installations.

La fondation du Groupe de contact de l’OCI sur l’agression arménienne contre l’Azerbaïdjan constitue l’une des décisions importantes prises lors du Sommet. Des travaux ont été effectués pendant la période écoulée en collaboration avec le secrétariat de l’OCI pour la formation dudit Groupe de contact. D’après la notification adressée au secrétariat de l’OCI, sept pays font partie du groupe : la Turquie, le Maroc, l’Arabie saoudite, le Pakistan, la Malaisie, la Gambie et Djibouti. Toutes les régions sont représentées en marge de l’OCI.

Les réunions du Groupe de contact de l’OCI se tiennent d’habitude en marge du Sommet de l’Organisation de coopération islamique, des sessions du Conseil des ministres des affaires étrangères de l’OCI et de celle de l’Assemblée générale des Nations Unies. La réunion du Groupe de contact rassemble le secrétaire général de l’OCI et les ministres des affaires étrangères des Etats membres du groupe (ou bien leurs représentants).

Des travaux sont en cours de réalisation pour organiser, en marge de la 71e session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui débutera en septembre, la première réunion du Groupe de contact de l’OCI sur l’agression arménienne contre l’Azerbaïdjan au niveau des ministres des affaires étrangères.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules