CULTURE


Le «Village d’Azerbaïdjan» ouvre officiellement ses portes à Paris
La première dame Mehriban Aliyeva présente à la cérémonie

A+ A

Paris, 20 septembre, AZERTAC

Le «Village d’Azerbaïdjan» a ouvert officiellement ses portes avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev le 19 septembre à Paris.

La cérémonie a été marquée par la présence de Mme Mehriban Aliyeva, première dame d’Azerbaïdjan, présidente de la Fondation Heydar Aliyev.

De célèbres personnalités publiques et politiques françaises ont été présentes à la cérémonie d’ouverture du «Village d’Azerbaïdjan», organisé sur la place Joffre, à deux pas de la Tour Eiffel.

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris, a prononcé un discours à la cérémonie. Elle s’est félicitée de l’organisation de ce village notamment dans son arrondissement. Elle a exprimé son espoir que les Français acquerraient plus d’information sur l’Azerbaïdjan à travers ce village. Elle a également évoqué l’organisation des événements internationaux réputés en Azerbaïdjan, la contribution de la Fondation Heydar Aliyev au développement des relations avec la France.

Mehriban Aliyeva, présidente de la Fondation Heydar Aliyev, a pris la parole lors de la cérémonie.

Ensuite, Jean-François Mancel, président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan, et Peter Lippmann, célèbre photographe américain résidant en France et auteur du livre «L’Art culinaire azerbaïdjanais», ont eux aussi prononcé des discours lors de la cérémonie.

Ensuite, les participants se sont mis à visiter le «Village d’Azerbaïdjan».

A ce «Village d’Azerbaïdjan», les visiteurs peuvent découvrir les pavillons suivants :

Ateliers et zone enfants. Les visiteurs peuvent apprécier le travail délicat des artisans azerbaïdjanais. Ils pourront s’initier eux-mêmes à la création d’objets suivant le savoir-faire et les traditions artisanales ancestrales d’Azerbaïdjan. L’Art populaire s’affichera, exhibant ses tapis et ses tapisseries, mais aussi des objets en cuivre et des gravures sur bois, ou encore les fameux batiks (dessins sur soie). Pour ceux venus avec leurs enfants, ces derniers pourront apprécier l’espace qui leur est dédié pour y faire leur propre voyage virtuel dans ce pays si mystérieux.

Musée de «Valeurs culturelles de l’Azerbaïdjan, Perle du Caucase». Le musée présente l’Azerbaïdjan par le biais de son patrimoine culturel et artisanal. Les visiteurs peuvent y découvrir des objets provenant de fouilles archéologiques en Azerbaïdjan comme ustensiles en cuivre, instruments de musique anciens, tapis régionaux aux motifs énigmatiques ayant traversé des siècles, ou encore costumes traditionnels.

Le Centre d’art traditionnel d’Itchericheher (la Vieille Ville de Bakou). Le Centre d’art traditionnel d’Itchericheher se situe au cœur du centre historique de Bakou. La vocation du Centre consiste en la perpétuation et le développement de l’artisanat en Azerbaïdjan à la faveur de l’apprentissage et du soutien de jeunes artistes, talentueux et créatifs. L’ordre naturel et la richesse du patrimoine azerbaïdjanais sont les moteurs de l’activité du Centre d’art traditionnel d’Itchericheher.

La bibliothèque et la librairie du Village. Une série d’ouvrages consacrés à l’Azerbaïdjan comprenant des livres sur l’histoire, l’art, la culture, la géographie et la littérature azerbaïdjanaise publiés en français et en anglais est présentée au grand public. Les visiteurs peuvent se détendre et consulter ces ouvrages dans la très confortable bibliothèque et passer par la librairie pour acquérir ceux qui les intéressent.

Expositions. Les visiteurs sont invités à découvrir l’histoire d’un soldat azerbaïdjanais de la Seconde Guerre mondiale, Ahmadiyya Djabrayilov, qui, par un coup du destin, devint un vaillant combattant de la Résistance Française.

La première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva s’est entretenue avec Djavanchir Djabrayilov, fils d’Ahmadiyya Djabrayilov, qui a remercié la première dame pour l’hommage rendu à la mémoire de son père.

Deux autres expositions vous permettent de pénétrer le pays de différentes perspectives. L’une, «Unis sous le soleil», vous engage à rencontrer des minorités ethniques habitant dans les endroits les plus reculés et pittoresques de l’Azerbaïdjan. On y découvre le destin de 20 nationalités minoritaires habitant sur le territoire de l’Azerbaïdjan : leur mode de vie, leurs traditions et leur art de vivre. Le chapitre «Interview» dévoile des vécus racontés dans leurs langues maternelles par des représentants des peuples autochtones et groupes ethniques du pays. De plus, ce périple, dans les endroits les plus reculés du pays, immortalise des itinéraires pittoresques : une nature intacte et la magnificence des paysages que l’on peut admirer encore et encore.

L’autre exposition est consacrée aux villes anciennes de Gandja et de Gabala de l’Azerbaïdjan. Points de vue et perceptions de deux artistes français, Samuel Gratacap et Jean-François Rauzier.

Non loin de la réserve naturelle du lac Göy-Göl (Lac Bleu, véritable joyau de la nature) se trouve Gandja, deuxième plus grande ville de l’Azerbaïdjan, après Bakou, en termes de surface et de population. La ville de Gandja est devenue, en 2016, Capitale européenne de la jeunesse. Chaque année la ville de Gandja accueille la fête internationale des vignes et du vin, où la France participe comme invité d’honneur. Le premier festival de tourisme des régions d’Azerbaïdjan ainsi que la IVe édition de la Fête internationale des vignes et du vin se tiendront à Gandja en novembre prochain.

L’autre ville très ancienne – Gabala, où sont situés et protégés par le gouvernement de l’Azerbaïdjan plusieurs monuments historiques, y compris l’église de l’Albanie Caucasienne, est aujourd’hui un centre touristique du pays, avec sa très moderne station du ski, pérennisant également la tradition d’organisation du festival annuel de la musique classique.

Office du tourisme et souvenirs. Pour ceux qui souhaitent visiter le pays, l’Office du tourisme fournira toute information utile concernant l’Azerbaïdjan. Profitez-en pour vous offrir quelques babioles et souvenirs d’Azerbaïdjan !

Tour de la Vierge (QIZ QALASI)Festival International d’Art. Le Festival International d’Art « Qiz Qalasi » vise à populariser, à l’échelle mondiale, le plus ancien, mystérieux et précieux monument d’Azerbaïdjan, la Tour de la Vierge. Localisé dans l’enceinte d’Itchericheher (ancienne cité fortifiée de Bakou), cet édifice est le symbole de la Terre de Feu et un site répertorié dans la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Lancé en 2010, le Festival International d’Art « Qiz Qalasi » fût, durant des années, un réel succès. Plus d’une quarantaine d’artistes de renom de différents pays du monde ont participé aux précédents festivals. En décorant des maquettes de la Tour de la Vierge dans leur propre style national, ces artistes ont ainsi créé des œuvres reflétant la synthèse et l’échange mutuel de différentes cultures et traditions.

I Love Baku. « I Love Baku » est la première marque officielle de cadeaux et de souvenirs. Il est connu que l’Azerbaïdjan jouit d’une histoire et d’une culture séculaires. A cet effet et au regard de l’expérience de certains autres pays, « I love Baku » s’affirme comme la première marque ayant intégré les coutumes et les traditions nationales, tout comme l’histoire et la culture du pays, à l’image des illustrations de pétroglyphes de Gobustan, de motifs des écoles de tissage de tapis d’Azerbaïdjan, d’anciennes miniatures et d’instruments de musique nationaux.

L’Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA). L’Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA), dont le but est de promouvoir les échanges entre les peuples français et azerbaïdjanais, encourage et diffuse un esprit de bonne entente par l’organisation de manifestations culturelles : conférences, débats, concerts ou encore voyages… Avec la vocation de réunir toutes celles et ceux qui souhaitent découvrir ou approfondir leur connaissance de l’Azerbaïdjan et partager avec ses habitants culture et savoir, et forte d’une présence active sur les réseaux sociaux, l’association compte aujourd’hui plusieurs centaines d’adhérents à son actif et vous invite cordialement à en devenir membre.

La première dame Mehriban Aliyeva a signé le livre d’or de l’AAA.

Le marché du Village et le Restaurant azerbaïdjanais. Le marché du Village déploie ses étals de vins, de boissons locales, de jus de fruits, y compris le jus de grenade, de confitures, de délicieuses pâtisseries nationales, de thé, de tisanes, d’épices et d’aromates.

La troisième édition du «Village d’Azerbaïdjan» est ouverte jusqu’au 25 septembre.

X X X

Après la visite du «Village d’Azerbaïdjan», un dîner a été offert par la première dame Mehriban Aliyeva en l’honneur des participants de la cérémonie. 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules