POLITIQUE


Le scrutin vient de se clore en Azerbaïdjan

A+ A

Bakou, 26 septembre, AZERTAC

Le référendum sur les amendements et les modifications proposés à la Constitution de la République d’Azerbaïdjan, organisé le 26 septembre, s’est terminé à 19h00 heure locale.

Le référendum s’est déroulé dans 5627 bureaux de vote de 125 circonscriptions. Le nombre des inscrits a constitué 5 millions 276 mille 111 personnes. 5 280 924 bulletins de vote ont été distribués aux bureaux de vote. Toutes les commissions électorales de circonscription ont été dotées d’ordinateurs et d’autres équipements nécessaires. Les bureaux de vote ont été munis des bulletins de vote, de l’encre sympathique et des lampes UV pour le lire.

Les informations sur le déroulement du scrutin ont été diffusées cinq fois (10h.00, 12h00, 15h00, 17h00 et 19h00) par le DAIS durant la journée. Ces informations ont également été installées sur le site Internet de la Commission électorale centrale.

Pour assurer la transparence, des caméras installées dans 1000 bureaux de vote (20%) ont été connectés sur les sites Internet de la CEC, ce qui a permis de surveiller par ces caméras le déroulement du scrutin dans les bureaux de vote.

Environ 117 observateurs de 18 institutions internationales, provenant de 33 pays, ont surveillé le déroulement du référendum. Les missions d’observation de l’APCE, de l’Assemblée parlementaire de la CEI, de l’Assemblée parlementaire des Etats turcophones, les parlementaires britanniques, italiens, turcs, français, autrichiens, ainsi que d’autres pays ont figuré parmi les observateurs internationaux.

Le nombre des observateurs locaux a constitué 53 mille 531. Parmi eux il y a eu des représentants des partis politiques, des organisations non gouvernementales et des observateurs indépendants.

Le scrutin s’est clos à 19h00.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules