POLITIQUE


Rencontre de Mehriban Aliyeva avec la délégation menée par Jean-François Mancel

A+ A

Bakou, 3 octobre, AZERTAC

Mehriban Aliyeva, présidente de la Fondation Heydar Aliyev, s’est entretenue lundi avec la délégation menée par Jean-François Mancel, député à l’Assemblée nationale française, président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan (AAA).

La première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva s’est dite heureuse de voir la délégation française dans son pays. La présidente de la Fondation Heydar Aliyeva a évoqué avec plaisir que les députés français avaient assisté ces derniers jours à deux événements importants, au 5e Forum humanitaire international de Bakou et aux cérémonies organisées en marge de la visite pastorale du pape François dans le pays. Mehriban Aliyeva, chef du groupe de travail sur les relations interparlementaires azerbaïdjano-françaises, s’est félicitée de voir Jean-François Mancel être accompagné de nouveaux amis de l’Azerbaïdjan, se disant convaincue qu’ils connaîtraient mieux la capitale azerbaïdjanaise. La première dame d’Azerbaïdjan a souligné que le nombre des membres de l’AAA s’accroissait de plus en plus, ajoutant que cela servait à renforcer encore les liens azerbaïdjano-français. La présidente de la Fondation Heydar Aliyev a dit que liens entre les deux pays se développaient avec succès dans tous les domaines, mettant en valeur la coopération humanitaire et éducative. Mehriban Aliyeva a noté que les liens entre les villes et régions azerbaïdjanaises et françaises s’étaient renforcées et les accords de jumelage conclus entre les villes des deux pays engendraient de nouvelles opportunités pour élargir encore davantage la coopération. Elle a ajouté que le monument de la grande poète azerbaïdjanaise Mehseti Gandjavi serait érigé avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev à Cognac, en France.

Le président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan, Jean-François Mancel, a exprimé ses remerciements de les avoir accueillis. Il a qualifié l’installation du «Village d’Azerbaïdjan» à Paris de démarche importante dans le renforcement des relations bilatérales. Jean-François Mancel a noté que les députés français ayant passé une semaine dans la capitale azerbaïdjanaise avait eu l’occasion de mieux connaître Bakou. Mettant en valeur l’importance des événements organisés à Bakou, le chef de la délégation française a indiqué que ce genre d’événement constituait un message pour le monde entier sur la possibilité de la coexistence en paix des représentants de différentes religions et cultures.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules