CULTURE


Une statue de Mahsati Gandjavi érigée à Cognac

A+ A

Cognac, 8 octobre, AZERTAC

Une statue de Mahsati Gandjavi, éminente poétesse azerbaïdjanaise de renom mondial, a été érigée à Cognac, en France, dans le cadre du projet baptisé «Nizami Gandjavi et Mahsati Gandjavi : un pont littéraire reliant les XIIe et XXIe siècles», réalisé par la Fondation Heydar Aliyev dont l’un des principaux objectifs est de faire connaître la culture azerbaïdjanaise dans le monde entier.

L’érection de la statue de Mahsati Gandjavi au centre-ville, au jardin de la mairie, premier projet du jumelage des villes de Tovouz et Cognac, réalisé conjointement par l’ambassade d’Azerbaïdjan en France et la Fondation Heydar Aliyev, y crée une vraie ambiance azerbaïdjanaise.

La cérémonie d’inauguration de la statue a débuté par le discours du maire de la ville de Cognac, Michel Gourinchas, qui a abordé les relations avec l’Azerbaïdjan. Il a noté la présence d’une délégation de la ville de Tovouz à la célébration du millénaire de Cognac, ajoutant que les relations culturelles se renforçaient de plus en plus entre les deux villes. Il a indiqué que l’inauguration de la statue de Mahsati Gandjavi et de la salle «Orangerie» servirait à enrichir les relations bilatérales.

Ensuite, l’ambassadeur d’Azerbaïdjan en France, Eltchin Emirbeyov, a pris la parole. Il a donné des informations sur l’histoire et la culture de l’Azerbaïdjan, les projets réalisés dans le monde entier, notamment en France par la Fondation Heydar Aliyev, présidée par la première dame d’Azerbaïdjan Mehriban Aliyeva.

En évoquant la charte de jumelage signée entre la ville de Tovouz et la ville de Cognac, le diplomate azerbaïdjanais a marqué l’importance de son rôle dans le développement des relations bilatérales. Il a fait savoir que Mahsati Gandjavi avait défendu, déjà au XIIe siècle, les droits de la femme et l’égalité des sexes dans ses œuvres, ajoutant que ses œuvres étaient traduites en plusieurs langues et lues avec intérêt.

Eltchin Emirbeyov a indiqué que le 900e anniversaire de l’œuvre de Mahsati Gandjavi avait été solennellement célébré à l’UNESCO en 2013 et une salle Mahsati Gandjavi avait été ouverte avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev à l’Université de Haute-Alsace à Mulhouse. L’ambassadeur a exprimé ses remerciements pour le profond respect pour la mémoire de l’éminente poétesse azerbaïdjanaise à Cognac.

Les participants de la cérémonie ont remercié Salhab Mammadov et Ali Ibadoullayev, les auteurs de la majestueuse statue de Mahsati Gandjavi.

La cérémonie s’est poursuivie avec un programme musical.

Chahla Aghalarova

Envoyée spéciale de l’AZERTAC

Cognac

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules