POLITIQUE


L'OCI et ses organes mobilisent leur potentiel pour faire face aux effets du coronavirus sur les États membres

Bakou, 19 mai, AZERTAC

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a déclaré que le Secrétariat général et les organes de l'OCI ont mobilisé toutes leurs capacités pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19); leurs interventions ont porté sur les domaines sanitaire, humanitaire, médiatique, politique, économique, éducatif, religieux et autres, selon les mandats des différents organes. Le Secrétariat général a souligné qu'il poursuivra ses campagnes contre la pandémie jusqu'à la fin de celle-ci, tout comme il poursuivra ses efforts pour atténuer les effets du coronavirus sur les États membres de l'OCI.

Depuis le début de l'épidémie du coronavirus en mars dernier, le Secrétariat général a mobilisé son personnel en télétravail, en plus de ceux de ses organes, et a lancé, sur instructions du Secrétaire général de l'OCI, le Dr Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen, une campagne médiatique de sensibilisation sur le site Internet de l'OCI et sur les plateformes des réseaux sociaux du Secrétariat général sous le hashtag (#دول_التعاون_الإسلامي_تواجه_كورونا) en arabe et le hashtag (#OICCountriesCombatCOVID19) en anglais; des centaines d'extraits vidéos, de graphiques et d'autres contenus ont été publiés pour mettre en lumière les efforts des divers pays de l'OCI, du Secrétariat général et des institutions de l'OCI pour lutter contre l'épidémie. Le Centre « Sawt Al-Hikmah » de l'OCI a également lancé un concours de court métrage, qui a encouragé les participants à produire des contenus remarquables grâce à des moyens simples au vu de la situation de quarantaine. Le Centre a reçu des projets portant sur la question de coronavirus, ce qui a permis d'avoir une grande interaction.

Sur le plan politique, le Secrétariat général de l'OCI a tenu la réunion extraordinaire virtuelle du Comité exécutif de l'OCI au niveau des ministres des Affaires étrangères le 22 avril 2020. Le Secrétariat général a ensuite tenu des réunions présidées par le Secrétaire général de l'OCI pour suivre la mise en œuvre du contenu du communiqué final de la réunion des ministres des Affaires étrangères.

Récemment, l'ISESCO a tenu la Conférence virtuelle extraordinaire des ministres de l'Éducation le 14 mai 2020, en coopération avec le ministère de l'Éducation du Royaume d'Arabie saoudite, pour discuter des défis auxquels le système éducatif est confronté en raison de la propagation de la pandémie de coronavirus, d'autant plus que les élèves sont les plus touchés par la propagation de cette maladie après l'arrêt des cours en présentiel.

Le 4 avril 2020, le Groupe de la Banque islamique de développement, une organisation spécialisée de l'OCI, a lancé un Centre de préparation et de riposte stratégiques (avec un montant d'environ 2,3 milliards de dollars) pour soutenir les pays membres dans leurs efforts de prévention de l'épidémie et une aide a déjà été fournie à 21 États membres de l'Organisation.

Parallèlement, le Secrétaire général de l'OCI a adopté une initiative lancée par le Fonds de solidarité islamique pour lutter contre l'épidémie, qui consiste à consacrer un compte bancaire pour aider les États membres, en particulier les Pays les moins avancés, afin de renforcer leurs capacités à faire face à la pandémie de coronavirus.

Sur le plan de la santé, le 9 avril 2020, l'OCI, en coordination avec les Émirats arabes unis, président de la 7ème Conférence islamique des ministres de la Santé, a tenu une réunion extraordinaire virtuelle du Comité directeur de la santé au niveau ministériel. Elle a publié une déclaration conjointe appelant à l'augmentation et à l'accélération de l'échange d'informations de manière transparente, tandis que l'Académie islamique internationale du Fiqh, un organe subsidiaire de l'OCI, a tenu le 16 avril dernier un séminaire médico-jurisprudentiel par visioconférence sur la flambée de la pandémie de COVID-19. Le séminaire a abordé des questions telles que les dispositions de la Charia relatives à l'épidémie.

Par ailleurs, le 6 avril 2020, l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire, un des organes spécialisés de l'OCI, a dévoilé sa stratégie pour faire face à la crise alimentaire dans les pays membres des suites de l'épidémie.

En réponse à la pandémie (COVID-19) dans les pays membres de l'OCI, le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation des pays islamiques (SESRIC), un des organes subsidiaires de l'OCI, a lancé une base de données sur la pandémie du nouveau coronavirus dans les pays membres de l'OCI.

Le 16 mai 2020, l'Union des agences de presse des pays membres de l'OCI (UNA), quant à elle, a tenu sa première réunion annuelle sous le thème: « rôle des agences de presse dans l'appui aux efforts de lutte contre l'épidémie du coronavirus »; cette réunion de l'UNA entre dans le cadre des efforts collectifs du Secrétariat général de l'OCI et des différents organes visant à contribuer à l'élimination de la pandémie. (UNA)

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules