MONDE


Variole du singe : les Etats-Unis confirment le premier cas

Bakou, 19 mai, AZERTAC

Les Etats-Unis ont confirmé mercredi un cas de variole du singe, le premier cas de ce virus rare identifié dans le pays en 2022.

L'infection a été découverte chez un homme adulte du Massachusetts qui a récemment voyagé au Canada. Les responsables de la santé du Massachusetts ont déclaré que le cas "ne présentait aucun risque pour le public".

Ils ont fait savoir que les tests initiaux avaient été effectués mardi, et les laboratoires des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont confirmé l'infection comme correspondant à la variole du singe mercredi après-midi.

Les scientifiques des CDC collaborent avec le département de la santé publique du Massachusetts pour enquêter sur ce cas de variole du singe.

Les CDC ont déclaré suivre également les multiples cas de variole du singe qui ont été signalés au cours des deux dernières semaines dans plusieurs pays, dont le Portugal, l'Espagne et le Royaume-Uni.

L'agence fédérale demande instamment aux prestataires de soins de santé du pays d'être attentifs aux patients qui présentent des symptômes compatibles avec la variole du singe, qu'ils aient ou non des antécédents de voyage ou des facteurs de risque spécifiques pour cette maladie.

La variole du singe est une zoonose sylvatique qui peut provoquer des infections chez l'homme. La maladie survient généralement dans les régions forestières d'Afrique centrale et occidentale. Elle est causée par le virus de la variole du singe qui appartient à la famille des orthopoxvirus, selon l'Organisation mondiale de la santé. (Xinhua)

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules