SOCIETE


Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la jeunesse

Bakou, 12 août, AZERTAC

La Journée internationale de la jeunesse se déroule chaque année le 12 août. Elle permet d’attirer l’attention de la communauté internationale sur les problématiques liées à la jeunesse ainsi que de mettre en avant le potentiel des jeunes en tant que partenaires de la société d’aujourd’hui.

L’Assemblée générale de Nations Unies a désigné le 12 août comme Journée internationale de la jeunesse pour la première fois en 1999.

L'objectif de la Journée internationale de la jeunesse 2022 est de diffuser le message selon lequel des mesures doivent être prises par toutes les générations pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) et ne laisser personne de côté. Elle permettra également de sensibiliser à certains obstacles à la solidarité intergénérationnelle, notamment l'âgisme, qui a un impact sur les jeunes et les personnes âgées, tout en ayant des effets néfastes sur la société dans son ensemble.

L'âgisme est un problème insidieux et souvent non traité dans les domaines de la santé, des droits de l'homme et du développement, et a des répercussions sur les populations âgées et jeunes du monde entier. En outre, l'âgisme s'entrecroise régulièrement avec d'autres formes de préjugés (tels que le racisme et le sexisme) et a un impact sur les personnes qui les empêche d'atteindre leur plein potentiel et de contribuer pleinement à leur communauté.

Le rapport mondial sur l'âgisme lancé par les Nations Unies en mars 2021 souligne que, malgré le manque de recherches, les jeunes continuent de faire état d'obstacles liés à l'âge dans diverses sphères de leur vie, comme l'emploi, la participation politique, la santé et la justice. Le rapport identifie également les interventions intergénérationnelles comme l'une des trois stratégies clés pour lutter contre l'âgisme. Les activités intergénérationnelles peuvent également conduire à un plus grand sens du lien social et renforcer la solidarité intergénérationnelle.

La solidarité entre les générations est essentielle au développement durable. Alors que nous abordons la troisième année de la pandémie de COVID-19, il est particulièrement important de reconnaître et d'aborder ces obstacles liés à l'âge afin de "reconstruire en mieux" d'une manière qui tire parti des forces et des connaissances de toutes les générations.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules