SOCIETE


La Commission européenne achète des traitements pour lutter contre la variole du singe

Bakou, 27 septembre, AZERTAC

Aujourd'hui, la Commission s'est procurée plus de 10 000 traitements de Tecovirimat contre la variole du singe. Cet achat d'urgence est financé par l'Autorité de préparation et de réaction en cas d'urgence sanitaire (HERA) et acheminé via rescEU pour soigner les patients dans les États membres ayant des besoins immédiats. Le Tecovirimat est produit par l'entreprise pharmaceutique Meridian/SIGA, indique un communiqué de presse publié dans le site officiel de l’Union européenne.

Stella Kyriakides, commissaire à la santé et à la sécurité alimentaire, a fait la déclaration suivante: «Aujourd'hui, avec notre autorité de préparation et de réaction en cas d'urgence sanitaire, nous nous sommes procuré plus de 10 000 traitements pour venir en aide aux personnes touchées par la variole du singe. Outre les plus de 330 000 vaccins déjà achetés par l'UE, grâce à ces traitements, nous aiderons les États membres à répondre aux besoins immédiats et à garantir la prise en charge d'un plus grand nombre de patients en Europe. La tendance à la baisse des cas de variole du singe dans l'UE est encourageante, mais ne signifie pas que la menace ait disparu ou que nous puissions baisser la garde. La préparation est le fondement de notre union européenne de la santé.»

Le commissaire chargé de la gestion des crises, Janez Lenarčič, a déclaré ce qui suit: «La variole du singe est l'une des menaces prioritaires recensées dans le cadre des réserves stratégiques de rescEU. Ces lots d'antiviraux contre la variole du singe offriront un niveau supplémentaire de protection à nos citoyens. Les stocks seront mis à la disposition des États membres en fonction de l'urgence des besoins.»

Alors que cet achat d'urgence permettra de répondre aux besoins urgents, la procédure d'achat conjoint actuellement menée par l'HERA et les États membres de l'UE répondra également aux besoins à moyen et à long terme des États membres au fil du temps.

Les 10 000 traitements de Tecovirimat qui ont été achetés sont accessibles à tous les États participant au mécanisme européen de protection civile.

Contexte

Depuis le début de l'épidémie de variole du singe, la Commission a suivi de près l'évolution de la maladie en Europe et a soutenu les efforts de préparation et de réaction de tous les États membres. L'achat et le don de plus de 334 000 doses de vaccin produites par Bavarian Nordic ne sont qu'un exemple parmi d'autres du soutien apporté aux États membres. L'un des principaux objectifs de l'HERA est d'assurer le développement, la fabrication, l'achat et la répartition équitable des contre-mesures médicales essentielles.

rescEU

Face aux nouvelles menaces, telles que les urgences médicales mais également les incidents CBRN, les États membres peuvent ne pas disposer de capacités suffisantes pour se prêter mutuellement assistance, en particulier lorsque plusieurs d'entre eux sont confrontés simultanément au même type de catastrophe.

Après activation du mécanisme de protection civile de l'UE, rescEU fournit un niveau de protection supplémentaire et garantit une réaction plus rapide et plus complète en cas de catastrophes. La réserve rescEU est financée à 100 % par l'UE et sa mise en œuvre est contrôlée par la Commission européenne, en étroite collaboration avec le pays qui l'héberge.

 

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules