SOCIETE


Clôture de l’édition 2022 du Programme de l’ICESCO de formation au leadership pour la paix et la sécurité

Bakou, 29 novembre, AZERTAC

Samedi dernier, à Tanger, ont été clôturés les travaux de l’édition 2022 du Programme de l’ICESCO de formation des jeunes et des femmes au leadership pour la paix et la sécurité (LTIPS) et de l’atelier international de l’Incubateur des projets des jeunes pour la paix, tenus par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) pour une durée de trois jours, en partenariat avec le ministère marocain de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, selon le site Internet de l’ICESCO.

Lesdits travaux avaient débuté par la tenue des séances de l’Incubateur de la paix, à travers l’examen d’idées novatrices et de propositions pratiques pour contribuer à la réussite des projets des jeunes pour la paix, ainsi que l’échange d’expériences entre les leaders inspirants et les jeunes leaders en matière d’établissement de la paix et de la sécurité.

Par la suite, M. Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étrangères de la République du Mali, a adressé aux participants un message vidéo dans lequel il a réaffirmé le soutien de son pays à l’initiative de l’ICESCO pour la construction de la paix et de la sécurité, souhaitant plein succès aux participants.

Ont suivi deux séances au cours desquelles plusieurs chefs de secteur et directeurs de département à l’ICESCO ainsi que des experts internationaux ont examiné les moyens de prévenir l’extrémisme violent et de promouvoir la communication pour la paix, en plus de la sécurité alimentaire et des dimensions environnementales de la paix. De même, les participants à l’édition 2022 du Programme LTIPS ont présenté des idées créatives et souligné l’importance de consolider les valeurs de communication entre les cultures et les civilisations et jeter les ponts de la tolérance et de la paix.

Par la suite, il a été procédé à la remise des certificats aux 50 membres de cette édition, représentant 45 pays, ainsi que des attestations de participation à 40 jeunes hommes et femmes de la Fondation caritative « Misk » et la Fondation « Mawhiba » du Royaume d’Arabie Saoudite, et 40 autres jeunes appartenant à des organisations marocaines de la société civile.

En conclusion, M. Muhammad Sanoussi II, ancien émir de l’État de Kano au Nigéria, défenseur des Objectifs de développement durable des Nations Unies, a adressé aux ambassadeurs de la paix une allocution à distance, dans laquelle il a souligné que le monde a besoin de jeunes ambitieux capables de mettre à profit leurs compétences au service de la paix durable. Il a également salué les efforts de l’ICESCO visant à établir la paix et la sécurité et à diffuser les valeurs de tolérance et de coexistence.

Aussi, M. Bakary Y. Badjie, ministre gambien de la Jeunesse et des Sports, a partagé son expérience personnelle avec les jeunes participants et exprimé ses remerciements et sa gratitude à Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, et à Mme Ramata Almamy Mbaye, Cheffe du Secteur des Sciences humaines et sociales de l’Organisation, pour la mise en œuvre de ce Programme distingué.

Pour sa part, M. Abdelouahed Azibou, Directeur régional de la Jeunesse et des Sports pour la Région Tanger-Tétouan-Al Houceima, a appelé les participants au Programme à poursuivre leurs efforts en faveur de la promotion de la paix, de la tolérance et du vivre-ensemble.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules