CULTURE


L’ICESCO appelle à bénéficier de la technologie pour découvrir les joyaux et les trésors de connaissance des civilisations anciennes

Bakou, 5 décembre, AZERTAC

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a appelé à renouveler les programmes universitaires d’études historiques et civilisationnelles en fonction du développement scientifique, à accorder une attention particulière aux initiatives des jeunes, pour leur permettre d’exprimer les visions des générations futures sur leurs anciennes civilisations, et à bénéficier de l’intelligence artificielle pour explorer et découvrir les joyaux et les trésors de connaissance de ces civilisations.

Cette déclaration émane de l’allocution que Dr AlMalik a prononcée dimanche 4 décembre 2022 à l’ouverture du 6ème Forum des civilisations anciennes tenu à Bagdad, sous le patronage du ministère irakien des Affaires étrangères, et auquel ont pris part en plus de l’Irak, l’Égypte, la Grèce, la Chine, l’Iran, l’Italie, le Pérou, la Bolivie, l’Arménie et le Mexique. Cette édition du forum a vu la participation de haut niveau de M. Fouad Hussein, ministre irakien des Affaires étrangères, et des représentants des missions internationales, onusiennes et diplomatiques arabes et étrangères, notamment M. Miguel Ángel Moratinos, Haut-Représentant des Nations Unies pour l’Alliance des civilisations, selon le site Internet de l’ICESCO.

Dr AlMalik a également salué la convocation par l’Irak du Forum des civilisations anciennes, à un moment où le monde traverse une période qui menace sa civilisation et la survie de l’homme, en ajoutant que Dieu Tout-Puissant a honoré l’homme et l’a nommé pour construire l’univers, parce qu’il est le seul être qualifié pour préserver les valeurs civilisationnelles, dont la « coexistence » qui relie les cultures et diffuse l’esprit de dialogue, empêchant tout choc entre les civilisations.

Il a également indiqué que le monde connait un nouvel essor de concepts civilisationnels significatifs visant à promouvoir la compréhension et la solidarité entre les gens, pour faire face à l’exacerbation des appels à la haine et au racisme et à l’escalade des économies de guerre, qui reposent sur la production et la vente élevées d’armes destructrices. Dr AlMalik a aussi précisé que les menaces qui pèsent sur les réalisations humaines ne se limitent pas à cela, mais concernent aussi les délits de vol et de trafic illicite de biens civilisationnels et culturels, ainsi que les politiques d’intérêts étroits qui menacent les trésors de l’humanité en modifiant le climat et en mettant en danger les ressources naturelles.

Le Directeur général de l’ICESCO a affirmé que l’Organisation, dans sa prise de conscience croissante de la nécessité de mobiliser les efforts pour éviter les obstacles sur la voie civilisationnelle, soutient tous les passés, afin de préserver les biens les plus précieux de l’humanité dans le cadre de ses activités et acquis successifs. Et d’expliquer que pour répondre à ces aspirations, l’ICESCO a créé le Centre de Dialogue civilisationnel, et organisé une conférence virtuelle des ministres de la Culture, du Tourisme et des Antiquités, pour discuter des moyens les plus efficaces pour réduire le risque de trafic illicite des biens culturels, ainsi qu’une conférence internationale sur les valeurs civilisationnelles dans la Sîrah du Prophète, qui a vu la présence de dirigeants mondiaux et s’est conclue par l’approbation de la « Journée de la miséricorde » en tant que journée internationale. Il a également ajouté que l’ICESCO avait signé lors de la COP27, un accord avec le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités pour soutenir l’utilisation de l’énergie propre dans les sites patrimoniaux, et créé le Fonds de protection des sites patrimoniaux contre le changement climatique, en appelant la communauté internationale à se joindre à elle pour parvenir au développement civilisationnel.

De même, il a annoncé que l’ICESCO compte créer une chaire scientifique spéciale dans une université irakienne, afin d’encourager les études et les recherches dans le domaine des anciennes civilisations, pour venir renforcer le plan d’inscription des sites du patrimoine de l’Organisation qui a beaucoup progressé. Enfin, le Directeur général a récité un poème faisant l’éloge de Bagdad, ville de la civilisation et de l’histoire.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules