MONDE


Plus de 26 millions de Congolais ont besoin de soutien

Plus de 26 millions de Congolais ont besoin de soutien

Bakou, 6 décembre, AZERTAC

Les organisations humanitaires en République démocratique du Congo estiment qu’une personne sur quatre — soit plus de 26,4 millions de Congolais — aura besoin de soutien pour reconstruire leurs vies qui ont été affectées par de nombreuses crises dans le pays.

« Des millions de Congolais, vivant en grande majorité dans l’est du pays, continueront d’être impactés par l’insécurité alimentaire, des déplacements forcés, la malnutrition, des épidémies, causant notamment la perte de leurs moyens de subsistance », a déclaré dans un communiqué publié mardi, Bruno Lemarquis, coordonnateur humanitaire en RDC, selon l’agence de presse turque Anadolu.

Durant les 11 premiers mois de l’année, explique le communiqué, plus de 4,9 millions de personnes ont reçu de l’assistance alimentaire ; plus d’1,7 million de personnes souffrant de malnutrition, y compris des milliers d’enfant, ont reçu des soins nutritionnels ; et un soutien scolaire a été fourni à au moins 551 000 enfants, entre autres.

Les acteurs humanitaires ont poursuivi leurs opérations d’assistance malgré les difficultés d'accès et l'insécurité dans plusieurs provinces du pays.

« A trois semaines de la fin de l’année, les acteurs humanitaires ont reçu 962 millions dollars US, équivalent à 51 pour cent de l’enveloppe totale sollicitée en début d’année lors du lancement du Plan d’action humanitaire », de près de 2 milliards de dollars américains, regrette le bureau de coordination des affaires humanitaires dans le pays.

« Il est primordial que les efforts soient conjugués sur le plan national et international pour la prévention des conflits et le retour de la paix, qui est le plus grand souhait des populations affectées et demeure la meilleure réponse à la crise humanitaire à laquelle ils font face », a déclaré le Coordonnateur humanitaire Bruno Lemarquis.

La RDC compte le plus grand nombre de populations déplacées internes en Afrique, soit 5,7 millions.

La crise humanitaire congolaise, fruit de trois décennies de conflits armés s’aggrave de « manière catastrophique », a averti lundi la directrice régionale du Fonds des Nations Unies pour l’enfance pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, Marie-Pierre Poirier.

Cette situation « pourrait rapidement devenir incontrôlable », a-t-elle insisté alors que les violences continuent dans les provinces de l’Est où les Nations Unies affirment avoir dénombré une centaine de groupes armés nationaux et étrangers.

 

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules