ECONOMIE


Fluxys : Le projet TAP se place parmi les principales étapes du développement de l’entreprise

Bakou, 16 août, AZERTAC

Le projet du gazoduc Transadriatique (TAP) se place parmi les principales étapes du développement de l’entreprise belge Fluxys, a déclaré Pascal de Buck, administrateur délégué et Chief Executive Officer de Fluxys. İl a annoncé que la mise en service du gazoduc était prévue pour l’an 2020.

Quant à la participation de l’entreprise à l’appel d’offres sur la privatisation de DESFA, opérateur du réseau de distribution de gaz naturel en Grèce, P. De Buck a souligné : «Nous attendons la suite de la procédure pour explorer encore plus précisément cette question. Si nous réussissons, la participation de Fluxys à DESFA sera possible».

A noter que Fluxys fait partie du consortium composé de Snam S.p.A., Enagás Internacional et N.V. Nederlandse Gasunie souhaitant obtenir 66% du capital social de DESFA et participant à l’appel d’offres.

Considérée comme la plus grande chaîne de gazoducs en construction dans le monde entier, le Couloir gazier Sud, long d'environ 3500 km, se compose du gazoduc du Caucase du Sud, du gazoduc transanatolien (TANAP) et de celui Transadriatique (TAP) qui devront acheminer le gaz extrait du gisement de Chahdeniz de l’Azerbaïdjan vers le marché mondial. A l’étape initiale, 10 milliards de m3 de gaz azerbaïdjanais seront acheminés vers l'Europe et 6 milliards de m3 vers la Turquie.

Ce projet vise la livraison du gaz naturel azerbaïdjanais en Turquie en 2019 et en Europe en 2020.

Long de 878 km, le gazoduc TAP qui est la suite du corridor du Caucase du Sud et de TANAP, prévoit l’acheminement du gaz à partir du champ gazier de Chahdeniz II, situé dans la mer Caspienne, vers l’Europe occidentale à travers la Grèce et l’Albanie, la mer Adriatique et l’Italie. Il sera rattaché au gazoduc transanatolien (TANAP) à Kipoi, près de la frontière gréco-turque et traversera la Grèce, l'Albanie et la mer Adriatique avant d'atteindre le sud de l'Italie. Le projet créé de larges opportunités pour la livraison du gaz azerbaïdjanais aux marchés européens.

Les actionnaires du projet TAP sont : BP (20 %), la SOCAR (20 %), l'entreprise norvégienne Statoil (20 %), la Belge Fluxys (19 %), l'Espagnole Enagás (16 %) et la Suisse Axpo (5 %).

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules