POLITIQUE


L’Azerbaïdjan et la Pologne discutent des perspectives de leur coopération

Bakou, 17 août, AZERTAC

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov s’est entretenu avec le vice-ministre polonais des Affaires étrangères Jan Dziedziczak.

Lors de l’entretien, ils ont d’abord jeté un coup d’œil sur l’état actuel des relations azerbaïdjano-polonaises et ont échangé sur les perspectives de la coopération dans divers domaines.

Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a souligné que la visite officielle du président Ilham Aliyev en Pologne en juin dernier avait donné une forte impulsion au développement des liens entre les deux pays. Soulignant que la Pologne était un des principaux partenaires de l’Azerbaïdjan, le ministre a évoqué l’existence de larges possibilités pour la coopération dans les domaines de l’économie, des investissements, des transports et de l’énergie. İl a par ailleurs abordé le développement des liens entre l’Azerbaïdjan et l’Union européenne, avant d’avoir souligné que le soutien de la Pologne à l’accord sur le partenariat entre l’Azerbaïdjan et l’Union européenne était appréciable.

De son côté, Jan Dziedziczak s’est dit profondément impressionné par le développement de l’Azerbaïdjan et de la capitale Bakou. «L’Azerbaïdjan a accueilli les premiers Jeux Européens et la course de Formule 1. La 41e Conférence mondiale du scoutisme a été organisée de façon exceptionnelle dans votre pays», a-t-il estimé.

Quant au bon niveau de la coopération des deux pays au sein des organisations internationales, le vice-ministre polonais a remercié le gouvernement azerbaïdjanais d’avoir soutenu la candidature de son pays au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU lors des dernières élections.

Puis, E. Mammadyarov est revenu sur la situation actuelle du conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh et a insisté sur l’importance de la mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU concernant le règlement de ce problème. .

«Les tentatives visant à modifier les frontières internationalement reconnues des Etats par la force sont inacceptables», a-t-il porté à l’attention.

Enfin, ils ont souligné la nécessité de développer la coopération dans les domaines de la diplomatie sociale et de la culture et sont tombés d’accord sur l’élaboration d’un plan d’action commun relatif aux 100 ans de l’installation des colonies polonaises en Azerbaïdjan en 2018.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules