CULTURE


L’Azerbaïdjan a été représenté au congrès de l’Union internationale des architectes

Séoul, 12 septembre, AZERTAC

L’Union internationale des architectes (UIA) a tenu son congrès suivant à Séoul. Considéré comme le plus grand événement dans le domaine de l’architecture, ce congrès a rassemblé plus de participants de 124 pays, parmi lesquels ont figuré des architectes, des officiels de gouvernement, des scientifiques et des étudiants. Le congrès baptisé «L’Olympiade d’architecture» a été organisé par l’Union internationale des architectes, la mairie de Séoul et la Fédération des instituts des architectes coréens.

L’Azerbaïdjan a été représenté par une grande délégation à ce congrès. La délégation a compris Anar Alekberov, assistant de la première vice-présidente azerbaïdjanaise et directeur exécutif de la Fondation Heydar Aliyev, Remzi Teymourov, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire d’Azerbaïdjan en République de Corée, Elbaï Gassymzadé, président de l’Union azerbaïdjanaise des architectes, et des architectes.

Le 10 septembre, une présentation consacrée à l’Azerbaïdjan a été organisée en marge de l’Assemblée générale de l’UIA.

L’assistant de la première vice-présidente azerbaïdjanaise et directeur exécutif de la Fondation Heydar Aliyev, a parlé des réalisations obtenues par l’Azerbaïdjan, un jeune pays indépendant, dans différents domaines, marquant que son pays était reconnu, grâce à sa réputation croissante à l’échelle internationale, comme un partenaire fiable dans le monde.

L’assistant de la première vice-présidente azerbaïdjanaise a fait savoir que l’Azerbaïdjan était prêt à organiser dans les années à venir les congrès de l’Union internationale des architectes.

Le président de l’Union azerbaïdjanaise des architectes Elbaï Gassymzadé, a pris lui aussi la parole lors du congrès. Il a parlé des traditions architecturales en Azerbaïdjan.

Lors du congrès de Séoul, Elbaï Gassymzadé a été élu membre du Bureau de l’UIA par la décision de l’Assemblée générale.

Ensuite, a été projeté un film sur l’histoire, les merveilles naturelles, le patrimoine culturel, les biens architecturaux historiques et contemporains de l’Azerbaïdjan.

Un large pavillon baptisé «Bakou au croisement de l’architecture orientale et occidentale» a été monté avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev à l’exposition organisée en marge du congrès.

De plus, une «Soirée azerbaïdjanaise» a été organisée par l’Union azerbaïdjanaise des architectes et l’ambassade d’Azerbaïdjan en Corée avec le soutien de la Fondation Heydar Aliyev en marge du congrès.

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan Remzi Teymourov a pris la parole lors de la cérémonie qui avait rassemblé les responsables de l’UIA, les représentants des délégations des pays membres, du corps diplomatique et de la communauté locale. Il a parlé du développement réussi de l’Azerbaïdjan à l’époque contemporaine. Le diplomate a donné des informations sur les travaux réalisés par la première vice-présidente Mehriban Aliyeva pour faire connaître et promouvoir la culture azerbaïdjanaise dans le monde, mettant en valeur l’importance des projets et des événements mis en œuvre par la Fondation Heydar Aliyev, présidée par elle-même, en Azerbaïdjan et à l’étranger.

Le président de l’Union internationale des architectes, Hayder Ali, a partagé ses impressions sur l’Azerbaïdjan. Il a dit que ce pays avait une culture ancienne et riche. Il a hautement apprécié le développement dont il avait été témoin en Azerbaïdjan, l’attention que l’Etat attachait à la protection et au développement de la culture.

La soirée azerbaïdjanaise a été marquée par un programme de concert.

Chahin Djafarov

Envoyé spécial de l’AZERTAC

Séoul

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules