POLITIQUE


La décision de l’annulation du Congrès des Azerbaïdjanais de Russie soulève une question sérieuse et suscite un étonnement et un profond regret

Bakou, 20 septembre, AZERTAC

- La décision du tribunal de la première instance concernant l’annulation du Congrès des Azerbaïdjanais de Russie a été maintenue en vigueur par le Collège d’appellation de la Cour suprême de Russie. Quel est votre avis à ce propos ?

- En général, nous qualifions, du point de vue politique, de démarche inamicale la décision de l’annulation du Congrès des Azerbaïdjanais de Russie qui joue un rôle important dans le développement des relations humanitaires entre l’Azerbaïdjan et la Russie. Cela porte une atteinte grave aux relations de haut niveau qui se développent sur la base de partenariat stratégique entre les deux pays.

- Quelles sont les raisons de cette démarche de la Russie ?

- Il est très difficile de comprendre l’objectif de cette décision inamicale de la fédération de Russie concernant l’annulation du Congrès des Azerbaïdjanais de Russie. Nous devons prendre en considération surtout le fait que la Russie est l’un des pays co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE et ce statut exige d’avoir une attitude équilibrée envers les parties. Une approche injuste est appliquée, avec l’annulation du Congrès des Azerbaïdjanais de Russie, vis-à-vis des représentants de la communauté azerbaïdjanaise vivant en Russie, tandis qu’un soutien total est apporté à l’Union des Arméniens de Russie et cette organisation poursuit ses activités.

En tout cas, la politique de la Fédération de Russie d’annuler le Congrès des Azerbaïdjanais de Russie soulève une question sérieuse et suscite un étonnement total et un profond regret.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules