POLITIQUE


Si la provocation militaire arménienne se poursuit, notre pays punira à nouveau l’agresseur conformément à la Charte de l’ONU

Bakou, 20 septembre, AZERTAC

La communauté internationale doit mettre fin au fascisme et à la terreur arméniens. L’Azerbaïdjan reste engagé à un règlement pacifique du conflit, mais dans le même temps, si la provocation militaire arménienne se poursuit, notre pays défendra, conformément à la Charte de l’ONU, ses citoyens et punira à nouveau si nécessaire l’agresseur comme l’a fait en avril 2016. C’est ce qu’a déclaré le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev lors de son intervention à l’ouverture de la 72e session de l’Assemblée générale de l‘ONU.

Le chef de l’Etat a réitéré que le conflit arméno-azerbaïdjanais du Haut-Karabagh ne devait être réglé que sur la base du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. L’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan doit être complètement rétablie.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules