POLITIQUE


Le président du Comité des Ministres de l’APCE appelle à soutenir la question soulevée par une députée azerbaïdjanaise

Strasbourg, 9 octobre, AZERTAC

Lors de la première journée de la session d’automne de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), Lubomír Zaorálek, président du Comité des Ministres de l’APCE, ministre tchèque des Affaires étrangères, est intervenu devant les membres de l’Assemblée et a répondu à leurs questions.

Mme Ganira Pachayeva, membre de la délégation azerbaïdjanaise auprès de l’APCE, a adressé au nom du groupe des démocrates libres de cette institution une question au président du Comité des Ministres.

Abordant l’importance de la Convention sur la protection du patrimoine culturel immatériel visant la lutte contre destruction et le trafic illicite des biens culturels, dont la ratification a été initiée depuis mai dernier, G. Pachayeva a demandé quels travaux concrets avaient été effectués sous la présidence de la République tchèque au Comité des Ministres de l’APCE pour la signature et la ratification de ce document dans les pays membres.

Lubomír Zaorálek a fait savoir que la question de la députée azerbaïdjanaise était complètement justifiée et a souligné la grande importance de cette convention au moment où les conflits et les actes terroristes continuaient. «Huit pays ont déjà ratifié cette convention», a précisé le ministre avant d’avoir appelé les députés à faire des efforts dans les pays qu’ils représentent pour augmenter le nombre des Etats ratifiant cette convention et à apporter leur soutien à cette question.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules