POLITIQUE


Ingrid Tersman: L’Azerbaïdjan devient un partenaire fort en Europe

Bakou, 30 novembre, AZERTAC

Il existe de bonnes relations entre l’Azerbaïdjan et la Suède. Nous effectuons des échanges réguliers au niveau ministériel. Les hommes d’affaires se rencontrent chaque année. Nous avons des opportunités pour renforcer encore plus nos relations. C’est ce qu’a déclaré Mme Ingrid Tersman, ambassadrice de Suède en Azerbaïdjan, lors d’une interview exclusive à l’AZERTAC.

«Le marché azerbaïdjanais est intéressant pour les entreprises suédoises. La Suède a une bonne expérience dans le secteur des TIC. L’Azerbaïdjan s’engage dans la diversification de son économie. Votre pays joue un rôle de pont entre l’Europe et l’Asie centrale, le Caucase, la Turquie et en général, dans la région. Les sociétés suédoises opérant dans le secteur des transports sont intéressées par l’utilisation des itinéraires alternatifs plus larges. Nous avons des entreprises qui ont de l'expérience dans la résolution de tout problème dans le secteur énergétique» a estimé la diplomate, ajoutant que les sociétés azerbaïdjanaises et suédoises, les organismes législatifs des deux pays développaient encore plus leurs relations.

Évoquant la visite à Bakou d’une délégation suédoise conduite par Åke Göransson, président de l'Agence nationale de soutien aux communautés religieuses, l’ambassadrice a dit que l’Azerbaïdjan avait une riche expérience dans les domaines du dialogue interreligieux et du multiculturalisme.

Quant au chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars, Ingrid Tersman a noté que c’était un grand succès. «Ce projet affermira les relations entre l’Azerbaïdjan et l’Europe. Les projets de Corridor gazier Sud et TAP sont complètement soutenus par l’Union européenne. Cela signifie une forte coopération avec l’Azerbaïdjan dans le secteur énergétique. L’Azerbaïdjan est un partenaire important pour l’Union européenne. C'est une autre façon de coordonner. L’Azerbaïdjan devient un pays et un partenaire puissant dans la région, ainsi qu’en Europe», a assuré la diplomate.

Abordant l’importance de bénéficier des avantages d’étudier en Suède, la diplomate a dit que des informations sur les programmes de bourses étaient régulièrement publiées sur le site de l’ambassade. «Il y a le programme de bourses Visby pour les jeunes en master et en doctorat. L’inscription est disponible pour les étudiants souhaitant étudier en Suède en 2018-2019. Il est également possible de trouver les programmes de bourses qu’offrent les universités suédoises sur le site www.si.se», a-t-elle précisé.

Ayant abordé le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan concernant le Haut-Karabagh, Ingrid Tersman a dit que le conflit devait être résolu par la voie politique. «La Suède a été l’un des initiateurs de la mise en place du Groupe de Minsk de l’OSCE dans les années 1990. Nous soutenons le règlement négocié du conflit. Nous avons suivi avec attention la rencontre récente des présidents azerbaïdjanais et arménien à Genève. J’espère que ce conflit sera réglé grâce aux efforts positifs des parties», a conclu l’ambassadrice.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules