CHRONIQUE OFFICIELLE


Entretien du président Ilham Aliyev avec le vice-ministre saoudien des affaires islamiques, des biens morts, de la propagation de la foi et de l’orientation VIDEO

Bakou, 21 décembre, AZERTAC

Le président Ilham Aliyev s’est entretenu, jeudi 21 décembre, avec Tawfiq Al-Sudairi, vice-ministre saoudien des Affaires islamiques, des biens morts, de la propagation de la foi et de l’orientation.

Tawfiq Al-Sudairi a remercié le chef de l’Etat d’avoir apporté son soutien à l’organisation de la conférence internationale au sujet «2017-Année de solidarité islamique : dialogue interreligieux et interculturel» tenue à Bakou.

Il s’est rappelé avec un profond respect de son entretien avec le leader national Heydar Aliyev lors de son déplacement en Azerbaïdjan en 1998. Il a souligné que depuis, les relations entre les deux pays s’étaient développées rapidement. Le roi et le peuple saoudiens éprouvaient de l’amour et de l’amitié pour le président, le gouvernement et le peuple azerbaïdjanais.

Evoquant le développement rapide dans tous les domaines en Azerbaïdjan au cours des 20 ans qui s’étaient écoulés depuis sa première visite dans le pays, Tawfiq Al-Sudairi a noté que c’était le résultat de la politique menée par le président Ilham Aliyev en faveur de l’avenir du pays et de la prospérité du peuple azerbaïdjanais.

Ayant remercié pour les paroles agréables, le chef de l’Etat a exprimé son plaisir de la participation de l’Arabie saoudite à la conférence internationale portant sur le thème «2017-Année de solidarité islamique : dialogue interreligieux et interculturel» à Bakou.

Le président Ilham Aliyev a souligné que les relations bilatérales entre les deux pays étaient à haut niveau et s’est rappelé avec plaisir de son déplacement officiel en Arabie saoudite.

«Le fait que l’Arabie saoudite n’a tissé aucun lien avec l’Arménie qui a occupé les territoires de l’Azerbaïdjan, détruit des monuments et des mosquées musulmans, était hautement apprécié par l’Etat et le peuple azerbaïdjanais», a ajouté le président de la République.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter