CHRONIQUE OFFICIELLE


Le nouvel ambassadeur nigérian remet ses lettres de créance au président azerbaïdjanais VIDEO

Bakou, 8 janvier, AZERTAC

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a reçu ce lundi les lettres de créance du nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Nigéria en Azerbaïdjan, Hamzat Ibrahim.

L’ambassadeur a passé en revue le détachement d’honneur avant d’avoir remis ses lettres de créance au président Ilham Aliyev.

Le président azerbaïdjanais s’est entretenu avec le diplomate.

Le chef de l’Etat a souligné que le Nigéria était un pays frère pour l’Azerbaïdjan. Le président de la République a indiqué l’importance du soutien mutuel des deux pays au niveau international, au sein de l’ONU et de l’Organisation de la coopération islamique. Le président Ilham Aliyev a évoqué la contribution que l’Azerbaïdjan apportait à la solidarité islamique, marquant que son pays avait accueilli des événements importants à cette fin. L’accent a été mis sur l’importance de la proclamation de l’année dernière Année de solidarité islamique et des Jeux de la solidarité islamique qui s’étaient déroulés à Bakou. Marquant le très bon niveau des liens politiques, le chef de l’Etat a également insisté sur l’importance d’identifier les opportunités de coopération dans les domaines de la croissance du chiffre d’affaires, des investissements et des échanges. A cet égard, il a noté l’importance des visites mutuelles des délégations de différents niveaux entre les deux pays.

L’ambassadeur Hamzat Ibrahim a transmis les salutations du président nigérian Muhammadu Buhari au chef de l’Etat azerbaïdjanais. Soulignant qu’il y avait des relations politiques fortes entre les deux pays, l’ambassadeur a dit que la coopération n’était pas conforme à ce niveau. Evoquant les mesures prises pour le développement du secteur non pétrolier dans les deux pays, le diplomate a dit qu’il y avait de bonnes opportunités pour la collaboration dans les secteurs du tourisme, de l’éducation, du commerce, etc.

Ils ont également mis l’accent sur la nécessité de développer la coopération dans les domaines de l’économie, des investissements, du commerce, de l’industrie de défense et d’autres, ont fait savoir que la création d’une commission mixte intergouvernementale pour l’élargissement des relations en la matière était raisonnable.

Le chef de l’Etat a remercié pour les salutations de son homologue nigérian Muhammadu Buhari et a demandé de lui transmettre les siennes.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter