MEMOIRE SANGLANTE


L’agence roumaine «AMOSNEWS» a publié un article sur le génocide de Khodjaly écrit par l’envoyé spécial de l’AZERTAC

Bucarest, 20 février, AZERTAC

L'agence de presse roumaine « AMOSNEWS » a publié un article intitulé « Le génocide de Khodjaly », en langue roumaine, de l'envoyé spécial de l'AZERTAC dans ce pays, Igbal Hadjiyev.

Il est noté dans l'article que le génocide de Khodjaly est l'une des pages les plus horribles et les plus tragiques de l'histoire de l'Azerbaïdjan, la politique d'agression et de nettoyage ethnique menée par l'Arménie contre l’Azerbaïdjan et le peuple azerbaïdjanais, ainsi que ses lourdes conséquences sont mises en valeur, il est souligné que ce génocide était un acte inhumain.

L'article indique que l'intérêt manifesté par les Arméniens pour Khojaly, situé sur les routes Aghdam-Choucha, Asguéran-Khankendi, à 10 km au sud-est de Khankendi, est dû à la position stratégique de la ville. L’auteur écrit que dans la nuit du 25 au 26 février 1992, les forces armées arméniennes ont commis, à Khodjaly, un massacre contre les civils azerbaïdjanais à l'aide de véhicules blindés du 366ème régiment motorisé de l'armée soviétique.

À la suite de ce massacre sanglant, 613 civils, dont 106 femmes et 63 enfants, ont été tués, 487 personnes ont été blessées, 1275 personnes capturées et 150 personnes portées disparues.

L'auteur mentionne particulièrement le rôle du leader national Heydar Aliyev dans la révélation de la véritable essence du génocide de Khodjaly et sa transmission à la communauté mondiale. En février 1994, l'Assemblée nationale de la République d'Azerbaïdjan a évalué juridiquement et politiquement le génocide de Khodjaly. L'article souligne que les criminels impliqués dans le génocide de Khodjaly doivent être poursuivis en justice.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules