CHRONIQUE OFFICIELLE


La première vice-présidente Mehriban Aliyeva a reçu le dirigeant de l’Organisation pour la culture et les relations islamiques de l’Iran

Bakou, 23 février, AZERTAC

Mme Mehriban Aliyeva, première vice-présidente de la République d’Azerbaïdjan, a reçu le 23 février Abuzar Ebrahimi Torkaman, dirigeant de l’Organisation pour la culture et les relations islamiques de la République islamique d’Iran.

La première vice-présidente Mehriban Aliyeva a noté que les relations d’amitié et de fraternité entre la République d’Azerbaïdjan et la République islamique d’Iran se basaient sur les liens culturels et historiques que les deux pays avaient eus depuis des siècles. «Nous sommes très attentifs à ce patrimoine historique et cultuel», a dit la première vice-présidente, avant d’avoir exprimé sa satisfaction du tissage des relations au niveau des deux Etats et peuples, basées sur le respect et l’amitié mutuels entre les deux pays.

Qualifiant de bon indicateur des relations bilatérales la tenue de 10 rencontres des chefs d’Etat au cours des 5 dernières années, la première vice-présidente d’Azerbaïdjan a noté que celles-ci avaient contribué au renforcement de la coopération et a ajouté que ces liens couvraient un certain nombre de domaines, y compris l’économie, les transports et notamment la culture. La première vice-présidente Mehriban Aliyeva a indiqué l’importance de l’organisation réussie des Journées culturelles azerbaïdjanaises en Iran l’année dernière, ainsi que celle de l’exposition de photos «L’Azerbaïdjan, perle de la culture islamique», en marge de l’Année de la solidarité islamique proclamée dans le pays en 2017, en termes d’élargissement de la coopération dans le domaine culturel. Ayant exprimé sa certitude que les Journées culturelles iraniennes seraient organisées à haut niveau en Azerbaïdjan, la première vice-présidente a exprimé sa confiance que le déplacement du dirigeant de l’Organisation pour la culture et les relations islamiques de la République islamique d’Iran, Abuzar Ebrahimi Torkaman, en Azerbaïdjan à l’occasion des Journées du film iranien serait couronné de succès.

Notant que la partie iranienne n’avait ménagé aucun effort pour l’organisation de haut niveau des Journées culturelles azerbaïdjanais en Iran, Abuzar Ebrahimi Torkaman a hautement apprécié les conditions créées par l’Azerbaïdjan pour la tenue des Journées du film iranien dans ce pays. Il a fait savoir que les relations entre ces deux pays se basaient sur les liens culturels et historiques et il y avait de bonnes opportunités pour l’élargissement davantage de ces rapports.

Pendant la rencontre, ils ont discuté de la coopération liée à la désignation du Nakhtchivan comme capitale de la culture islamique et à celle de Tabriz comme capitale du tourisme islamique en 2017, ont dit qu’il y avait de larges possibilités pour la mise en œuvre de différents projets dans les domaines culturel et touristique.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter