CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président Ilham Aliyev participe à la cérémonie de commémoration des victimes du génocide de Khodjaly VIDEO

Bakou, 26 février, AZERTAC

Dans la nuit du 25 au 26 février 1992, les forces armées arméniennes ont commis dans la ville de Khodjaly un génocide, l’une des tragédies les plus sanglantes de l’histoire de l’humanité. 26 ans se sont écoulés de cette tragédie. Ce massacre a coûté la vie à 613 civils, dont 63 enfants, 106 femmes, 70 personnes âgées. 487 personnes en ont gardé des infirmités de différents degrés, 1275 civils ont été faits prisonniers, il manque encore toute trace de 150 personnes d’entre eux. Dans cet acte génocidaire, 8 familles ont été exterminées, 25 enfants ont perdu leurs deux parents. Les Azerbaïdjanais du monde et ceux qui respectent la justice commémorent chaque année la mémoire des victimes du génocide de Khodjaly.

Des milliers d’habitants de la capitale azerbaïdjanaise se sont réunis, ce lundi matin, autour du monument érigé à la mémoire des victimes de la tragédie dans l’arrondissement Khataï à l’occasion du 26ème anniversaire du génocide de Khodjaly.

La cérémonie de commémoration a été marquée par la présence du président de la République Ilham Aliyev et de la première dame Mehriban Aliyeva.

Un détachement d’honneur était aligné autour du monument.

Le président Ilham Aliyev s’est recueilli devant le monument au pied duquel il a déposé une gerbe de fleurs.

La première vice-présidente Mehriban Aliyeva, le Premier ministre Artour Rassizadé, le président du Milli Medjlis Ogtay Assadov, le chef de l’Administration présidentielle Ramiz Mehdiyev, ont déposé des fleurs devant le monument.

Les fonctionnaires d’Etat et de gouvernement, les députés du Milli Medjlis, les ministres, les dirigeants des comités et des entreprises, les représentants du corps diplomatique, les dirigeants des confessions religieuses, ainsi que les habitants de Khodjaly ayant survécu à la tuerie, ont eux aussi été présents à la cérémonie.

Les participants ont rendu hommage à la mémoire des victimes du génocide, déposant des fleurs devant le monument.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter