POLITIQUE


Le partenariat stratégique Azerbaïdjan-Géorgie revêt une grande importance pour la stabilité régionale

Bakou, 9 mars, AZERTAC

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Elmar Mammadyarov, a rencontré ce vendredi Levan Izoria, ministre géorgien de la Défense.

E. Mammayarov s’est félicité du haut niveau du développement des relations amicales et partenariales entre l’Azerbaïdjan et la Géorgie dans tous les domaines.

Il a fait savoir que les deux pays se soutenaient au sein des organisations internationales, soulignant l’existence et l’importance de la coopération mutuellement bénéfique entre l’Azerbaïdjan et la Géorgie en matière d’économie, de transport et d’énergie.

Abordant la réunion quadripartite des ministres des affaires étrangères azerbaïdjanais, iranien, turc et géorgien à se tenir le 15 mars à Bakou, E. Mammadyarov a indiqué que c’était un nouveau format qui donnerait de l’élan au développement de la coopération régionale.

Exprimant sa satisfaction de sa visite à Bakou, Levan Izoria a dit qu’il avait eu une rencontre très intéressante et fructueuse avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev. Il a dit que le partenariat et l’amitié stratégique entre les deux pays revêtaient une grande importance pour la stabilité de la région, mettant l’accent sur l’existence des liens entre l’Azerbaïdjan et la Géorgie en matière de défense.

Il a été noté que la coopération entre les deux pays dans les domaines de la défense et de la sécurité servait à assurer la paix et la stabilité régionale, notamment à réaliser effectivement la protection de grands projets de transport et d’énergie effectués avec la participation des deux pays.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules