POLITIQUE


Le développement des liens bilatéraux entre l’Azerbaïdjan et Andorre au cœur des discussions

Madrid, 14 mars, AZERTAC

L’ambassadeur d’Azerbaïdjan en Espagne et, à la fois, en Principauté d'Andorre, Anar Maharramov, a effectué une visite en Andorre afin de participer à un évènement organisé à l’occasion du 25ème anniversaire de l’adoption de la Constituion de la Principauté d'Andorre. Anar Maharramov s’est entretenu en marge de son déplacement avec Mme Maria Ubach Font, ministre des Affaires étrangères de ce pays.

L’ambassadeur a transmis les salutations du ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov à Maria Ubach Font et l’a félicitée pour sa nouvelle nomination et lui a souhaité plein succès dans l’exercice de ses fonctions.

Maria Ubach Font a remercié pour les salutations de son homologue azerbaïdjanais et demandé de lui transmettre les siennes.

Un échange de vues a eu lieu sur les perspectives de développement des relations bilatérales. L’accent a été mis sur l’importance des visites réciproques de haut niveau.

L’élargissement de la base juridique contractuelle entre les deux parties a fait l’objet de discussions. Mme Maria Ubach Font a fait savoir que les entreprises locales étaient intéressées par la coopération avec l’Azerbaïdjan et l’investissement dans ce pays.

A. Maharramov a donné des informations détaillées sur les réformes socio-économiques effectuées et les projets à grande échelle en Azerbaïdjan, marquant que son pays était devenu l’Etat leader de la région.

«L’Azerbaïdjan est prêt à coopérer avec les autres pays conformément aux intérêts communs», a fait savoir l’ambassadeur, soulignant la possibilité de l’élargissement des liens avec Andorre.

Il a informé Maria Ubach Font de la candidature de l’Azerbaïdjan pour accueillir l’Exposition universelle 2025.

L’ambassadeur a également donné des informations détaillées sur les vérités concernant le conflit du Haut-Karabagh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, les provocations commises par les Arméniens le long de la ligne de front, ainsi que la position non constructive de l’Arménie relative au règlement du conflit.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules