CULTURE


Célébration solennelle du centenaire du compositeur de génie Gara Garayev au siège de l’UNESCO à Paris

Paris, 15 mai, AZERTAC

Le 100e anniversaire de la naissance de Gara Garayev, académicien, compositeur de renom, savant, pédagogue et homme public éminent, artiste du peuple de l’URSS, Héros du travail socialiste, lauréat des prix d’Etat de l’URSS et de l’Azerbaïdjan, a été solennellement célébré au siège de l’UNESCO à Paris.

Les ministres azerbaïdjanais des Affaires étrangères et de la Culture, la fille du compositeur de génie Zuleykha Garayeva, ainsi que les représentants du corps diplomatique accrédité à Paris, de la société française, des milieux d’affaires, etc. ont assisté à la cérémonie solennelle organisée par l’UNESCO et la délégation permanente de l’Azerbaïdjan auprès de cette organisation, en collaboration avec le Ministère de la Culture d’Azerbaïdjan.

Une exposition de photos reflétant la vie et l’œuvre du grand compositeur a été organisée en marge de la cérémonie. Des disques et des magazines consacrés à la vie et à l’œuvre de Gara Garayev ont été offerts aux visiteurs.

L’ambassadeur Anar Karimov, délégué permanent de l’Azerbaïdjan auprès de l’UNESCO, a donné des informations détaillées sur la vie et l’œuvre du compositeur de génie Gara Garayev, a noté qu’il s’était inspiré de la musique populaire azerbaïdjanaise. Il a noté que Gara Garayev avait fait référence aux œuvres de différents classiques, notamment à celles de Nizami et Fuzouli, avait écrit le poème symphonique «Leyli et Medjnoun», le ballet «Sept Beautés». Ayant appris les bases de la musique populaire azerbaïdjanaise auprès d’Uzéyir bey Hadjibeyli, le compositeur de génie avait ensuite fait ses études dans la classe de Dmitri Chostakovitch.

L’ambassadeur a fait savoir que le compositeur avait écrit environ 110 œuvres et laissé une trace ineffaçable dans l’histoire de la musique nationale. Son monument érigé dans la ville de Bakou a été inauguré en présence du président Ilham Aliyev.

Moez Chakchouk, sous-directeur général pour la communication et l'information à l'UNESCO, a parlé des particularités des œuvres de Gara Garayev. Il a souligné que la musique de Gara Garayev avait contribué à l’établissement du dialogue entre les peuples et reflétait le chemin allant du passé vers l’avenir.

La cérémonie solennelle s’est poursuivie par un concert des œuvres du grand compositeur.

L’Orchestre national de chambre d’Azerbaïdjan Gara Garayev a interprété des œuvres du grand compositeur.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules