POLITIQUE


Le sommet de Bakou de l'Alliance des conservateurs et des réformistes européens a entamé ses travaux

Bakou, 9 juin, AZERTAC

Le sommet de Bakou de l'Alliance des conservateurs et des réformistes européens a entamé ses travaux samedi 9 juin.

Le sommet ayant pour thème «Construire un avenir commun» a réuni des fonctionnaires, des députés, des hommes publics et politiques, des scientifiques et des hommes d’affaires, des représentants d’ONG en provenance de différents pays européens.

La cérémonie a commencé par une présentation sur l’Azerbaïdjan.

Puis, Ali Hassanov, assistant du président azerbaïdjanais pour les affaires publiques et politiques, a lu le message de félicitations du président Ilham Aliyev adressé aux participants du sommet.

Ziyafet Asguérov, premier vice-président du Milli Medjlis, a hautement apprécié l’organisation du sommet de l'Alliance des conservateurs et des réformistes européens à Bakou. Il a insisté sur la résolution des problèmes auxquels le monde est confronté, a évoqué le rôle des relations interparlementaires dans ce processus.

Il a ensuite fourni des informations sur le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan concernant le Haut-Karabagh, a mis l’accent sur la nécessité de l’accomplissement des décisions et des résolutions adoptées par les organisations internationales pour le règlement du conflit.

Gudret Hassangouliyev, président du Parti du front populaire de l’Azerbaïdjan uni, membre de l'Alliance des conservateurs et des réformistes européens, a parlé des causes du conflit du Haut-Karabagh, de ses graves conséquences, ainsi que des crimes commis par un certain nombre de groupes terroristes au nom de l'Islam.

Jan Zahradil, président de l'Alliance des conservateurs et des réformistes européens, vice-président de la Commission du commerce international du Parlement européen, a exprimé ses remerciements au président Ilham Aliyev pour son message de félicitations. Il a salué la coïncidence du sommet de Bakou avec le 100ème anniversaire de la République démocratique d'Azerbaïdjan. «L’Azerbaïdjan est un pays très important. La stabilité y règne, ce qui est un facteur important dans la coopération. Avec ses réalisations et son rôle important, l’Azerbaïdjan prend sa place digne sur la scène internationale», a-t-il estimé.

Le sommet se poursuit en panels.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules