POLITIQUE


Une déclaration conjointe a été prononcée au Conseil des droits de l’homme à l’initiative de l’Azerbaïdjan

Bakou, 28 juin, AZERTAC

En marge de la 38e session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, une déclaration conjointe a été prononcée à l'initiative de l'Azerbaïdjan, avec 126 États membres des Nations Unies, y compris tous les membres du Mouvement des non-alignés et de l'Organisation de la coopération islamique.

La déclaration a été soutenue par les deux tiers des membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, confie à l’AZERTAC le Ministère des Affaires étrangères.

La déclaration prononcée par Vaguif Sadygov, délégué permanent de l'Azerbaïdjan auprès du Bureau des Nations Unies à Genève et des autres organisations internationales, reflète les attentes des Etats membres du nouveau Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, qui va être nommé par le secrétaire général de l’ONU en août prochain.

Une place particulière a été accordée aux victimes des conflits armés dans la déclaration qui appelle le nouveau Haut-Commissaire, qui sera prochainement nommé, à accorder une attention spéciale aux violations des droits des personnes expulsées de leurs foyers à cause des conflits armés. La déclaration comporte les attentes concernant le respect de la part du futur Haut-Commissaire pour la Charte des Nations Unies et l'intégrité territoriale et la souveraineté des Etats membres de l’ONU.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules