ECONOMIE


Le chiffre d’affaires entre l’Azerbaïdjan et la Finlande a augmenté de 3,5 fois en cinq mois

Bakou, 5 juillet, AZERTAC

Le chiffre d’affaires entre l’Azerbaïdjan et la Finlande a augmenté de 3,5 fois en janvier-mai 2018 par rapport à la même période de l’année dernière. 13 entreprises finlandaises opérant dans les domaines de l’industrie, du commerce, des services et du bâtiment sont implantées en Azerbaïdjan. C’est ce qu’a déclaré Chahin Moustafayev, ministre azerbaïdjanais de l’Economie, lors de la rencontre avec la délégation conduite par Mme Anne-Mari Virolainen, ministre finlandaise du Commerce extérieur et du Développement.

Ch. Moustafayev a donné des informations sur l’économie azerbaïdjanaise et ses priorités, la diversification de l’économie, les réformes économiques menées, le climat d’affaires et d’investissement favorable.

Il a noté que les rencontres tenues avec les pays de l’Union européenne, les forums d’affaires, les visites réciproques contribuaient au développement de la coopération et à l’élargissement des liens entre les entrepreneurs.

«L’Azerbaïdjan est intéressé par le développement des relations avec les pays de l’Union européenne, la Finlande y comprise. Le chiffre d’affaires entre les deux pays a constitué 19,2 millions de dollars en 2017. Le chiffre d’affaires entre l’Azerbaïdjan et la Finlande a augmenté de 3,5 fois en janvier-mai 2018 par rapport à la même période de l’année dernière», a-t-il indiqué.

Le ministre a ajouté que 13 entreprises finlandaises, spécialisées l’industrie, le commerce, les services et le bâtiment, avaient été implantées en Azerbaïdjan.

L’accent a été mis sur l’importance de l’élargissement des liens d’affaires, ainsi que l’augmentation de l’investissement mutuel et du volume du commerce entre les deux pays.

Chahin Moustafayev a informé son interlocuteur des corridors de transport et a noté que la Finlande pouvait bénéficier de l’infrastructure de transport et du potentiel de transit de l’Azerbaïdjan, ainsi que des opportunités du chemin de fer Bakou-Tbilissi-Kars et du Port de commerce maritime international de Bakou.

Pour sa part, Mme Anne-Mari Virolainen a fait savoir que son pays attachait de l’importance à la coopération avec l’Azerbaïdjan. Elle a souligné l’importance des rencontres tenues et des discussions menées en marge de sa visite à Bakou.

L’élargissement des liens économiques a fait l’objet de discussions.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules