ECONOMIE


Le volume du pétrole acheminé via l’oléoduc BTC atteint les 3 milliards de barils

Bakou, 7 juillet, AZERTAC

2 milliards 999 millions 528 mille 260 barils de pétrole brut ont été acheminés jusqu’à présent depuis le terminal turc de Ceyhan, terminus de l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan (BTC).

Le pétrole transporté depuis le juin 2006 jusqu’à présent à travers l’oléoduc BTC a été acheminé du port de Ceyhan par 3 mille 920 pétroliers vers les marchés mondiaux.

L'oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan (BTC), un projet visant à acheminer le pétrole de la Caspienne vers les marchés mondiaux, dont la construction avait été lancée le 30 juillet 2003, a été officiellement inauguré, le 13 juillet 2006, au grand terminal turc de Ceyhan. De son point de départ de Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan, jusqu'au terminal turc de Ceyhan, le nouvel oléoduc serpente sur près de 1 760 kilomètres, ce qui en fait l'un des plus longs du monde.

Le BTC a nécessité un assemblage de 150 000 sections de tube de 12 mètres de longueur. Son poids total est de 594 000 tonnes pour une longueur totale d’environ 1 760 kilomètres, dont 443 kilomètres en Azerbaïdjan, 248 kilomètres en Géorgie et 1 076 kilomètres en Turquie. Il traverse plusieurs chaînes de montagnes, atteignant une altitude de 2 800 mètres, croise 3 000 routes et voies ferrées, réseaux publics, enterrés ou aériens, ainsi que 1 500 cours d'eau dont certains, comme le fleuve Ceyhan en Turquie, ont jusqu'à 500 mètres de largeur. Il est composé de huit stations de pompage, deux stations intermédiaires de relayage et 101 postes de vannes d'arrêt. Pour le rendre moins vulnérable au sabotage ou tout simplement au vol, en plus de la présence de patrouilles dans chaque pays, il a été décidé son enfouissement qui s'est achevé en 2007. La section du tube est de 1 070 millimètres sur sa plus grande longueur, et 865 millimètres à l'approche de Ceyhan.

L'espérance de vie de l'ouvrage est estimée à 40 ans. Sa capacité nominale d'acheminement est de 1,2 million de barils par jour. Sa construction a coûté environ 4,5 milliards de dollars et a employé près de 15 000 personnes. Les premiers volumes de pétrole ont été injectés dans l’oléoduc à Bakou le 10 mai 2006 pour arriver à Ceyhan le 28 mai 2006, puis exportés en juin 2006.

A noter que les actionnaires de la «BTC Ko.» sont les suivants : BP (30,1 %), «AzBTC» (25 %), «Chevron» (8,9 %), «Equinor» (ancien «Statoil») (8,71 %), TPAO (6,53 %), «Eni» (5 %), «Total» (5 %), «Itochu» (3,4 %), «Inpex» (2,5 %), «ExxonMobil» (2,5 %) et «ONGC (BTC) Limited» (2,36 %).

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules