ECONOMIE


Les fonds attirés par l’Azerbaïdjan dans le cadre du projet Corridor gazier Sud dévoilés

Bakou, 5 septembre, AZERTAC

Les fonds attirés jusqu’à présent par l’Azerbaïdjan dans le cadre du Corridor gazier Sud et des projets faisant partie du premier ont été dévoilés.

Afin de financer ses parts de participation dans les projets, la SAF Corridor gazier Sud a attiré des fonds des sources suivantes: 2,5 milliards de dollars d’obligations achetés par le Fonds national du pétrole; un capital réglementaire de 2,4 milliards de dollars assuré par le Ministère de l’Economie et la SOCAR; l’émission des eurobonds d’une valeur nominale de 1 milliard de dollars en mars 2016 (première édition) et en mars 2017 (deuxième édition).

En plus : Banque internationale pour la reconstruction et le développement – 0,4 milliard de dollars, la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures – 0,6 milliard de dollars, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement – 500 millions de dollars, la Banque asiatique de développement – 500 millions de dollars, un crédit syndiqué de 524,5 millions de dollars avec la garantie de la Banque asiatique de développement, la Banque mondiale, ainsi que l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), - un crédit syndiqué de 750 millions de dollars.

Considérée comme la plus grande chaîne de gazoducs en construction dans le monde entier, le Corridor gazier Sud, long d'environ 3500 km, se compose du gazoduc du Caucase du Sud, du gazoduc transanatolien (TANAP) et de celui Transadriatique (TAP) qui devront acheminer le gaz extrait du gisement de Chahdeniz-2 de l’Azerbaïdjan vers la Turquie et puis vers l’Europe. A l’étape initiale, 6 milliards de m3 de gaz azerbaïdjanais seraient acheminés vers la Turquie et 10 milliards de m3 vers l’Europe.

La cérémonie officielle d’inauguration du Corridor gazier Sud a eu lieu le 29 mai dernier. Le gazoduc transanatolien (TANAP) a été mis en service le 12 juin 2018 à Eskisehir, en Turquie. Le transport du gaz en Turquie a été lancé le 30 juin dernier. L’Europe obtiendra le premier gaz azerbaïdjanais d’ici 2020.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules