POLITIQUE


Rencontre des ministres de la Défense d’Azerbaïdjan et d’Israël

Bakou, 13 septembre, AZERTAC

Le colonel-général Zakir Hassanov, ministre azerbaïdjanais de la Défense, a rencontré le 13 septembre la délégation israélienne conduite par Avigdor Lieberman, ministre de la Défense, en visite officielle en Azerbaïdjan.

Avant la rencontre, la délégation israélienne s’est rendue à l’Allée d’Honneur où elle a honoré la mémoire d’Heydar Aliyev, leader national du peuple azerbaïdjanais, déposant une gerbe de fleurs devant sa tombe.

La mémoire de l’académicienne Zarifa Aliyeva, éminente spécialiste en ophtalmologie, a également été honorée et des fleurs ont été déposées sur sa tombe.

Ensuite, arrivés à l’Allée des Martyrs, les membres de la délégation israélienne ont rendu hommage à la mémoire des fils et des filles héroïques de la Patrie qui avaient sacrifié leur vie dans la lutte pour l’indépendance et la souveraineté de l’Azerbaïdjan, déposant une gerbe devant le monument «La flamme éternelle».

Puis, s’est tenue une cérémonie d’accueil officiel au Ministère de la Défense. Le ministre de la Défense israélien a passé en revue la garde d’honneur. Les hymnes nationaux des deux pays ont ensuite retenti. Le ministre israélien a signé le livre d’or du Ministère de la Défense d’Azerbaïdjan.

Pendant la rencontre, le colonel-général Zakir Hassanov a évoqué le haut niveau du partenariat entre les deux pays. İl a noté que cela jouait un rôle important non seulement dans le développement des deux Etats, mais aussi pour l’assurance de la sécurité de l’ensemble de la région.

Le ministre de la Défense azerbaïdjanais a noté que l’Arménie créait une majeure menace pour la stabilité régionale, le pays agresseur soutenait toujours le séparatisme au niveau d’Etat et était intéressé par l’escalade des tensions sur la ligne de contact des armées.

Ayant hautement apprécié les racines et les relations historiques entre les deux peuples, A. Lieberman a noté que les liens des deux pays étaient satisfaisants et a indiqué la nécessité d’organiser ce genre de rencontre.

La sécurité régionale, les perspectives de développement de la coopération entre les deux pays dans les domaines militaire et militaro-technique, l’organisation des réunions de travail de différents experts et d’autres questions d’intérêt mutuel ont également fait l’objet de discussions.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules