CHRONIQUE OFFICIELLE


Le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev reçoit le conseiller du président américain à la Sécurité nationale VIDEO

Bakou, 24 octobre, AZERTAC

Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a reçu mercredi 24 octobre le conseiller du président américain à la Sécurité nationale, John Bolton.

Le chef de l'Etat a noté qu’une coopération fructueuse s’effectuait dans divers domaines entre l'Azerbaïdjan et les États-Unis. Le président Ilham Aliyev a déclaré que les États-Unis, en tant que coprésident du Groupe de Minsk de l'OSCE, jouaient un rôle important dans la recherche des solutions au conflit entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan portant sur le Haut-Karabagh. Le chef de l'Etat a noté que les territoires internationalement reconnus de l'Azerbaïdjan avaient occupés par l'Arménie depuis de nombreuses années et suite à l’occupation environ un million d’Azerbaïdjanais étaient devenus des réfugiés et des déplacés internes, ajoutant que cette occupation de l'Arménie était une confirmation évidente de la violation brutale des normes et des principes du droit international. « Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté des résolutions pertinentes sur le retrait immédiat et sans réserve des forces armées arméniennes des territoires occupés de l’Azerbaïdjan. L’Arménie, qui ignore ces résolutions, s’efforce de maintenir le statu quo, de geler la situation, ce qui est inadmissible. L'intégrité territoriale de notre pays doit être restaurée et l'Azerbaïdjan espère que les activités des pays coprésidents du Groupe de Minsk donneraient des résultats concrets », a déclaré le président Ilham Aliyev.

Le président Ilham Aliyev a déclaré que l'Azerbaïdjan participait aux opérations de maintien de la paix en Afghanistan, ajoutant que son pays avait récemment porté à 120 le nombre des militaires participant à ces opérations, le qualifiant de bon indicateur de la contribution de son pays à la mission Soutien résolu. Il a fait savoir que l'Azerbaïdjan apportait aussi un important soutien logistique et de transport à ces opérations.

Abordant les relations dans d’autres domaines, le président de la République a noté les activités réussies d’un certain nombre d’entreprises américaines, en tant qu’investisseurs et entrepreneurs, dans les secteurs énergétique et non énergétique en Azerbaïdjan depuis de nombreuses années. « L'Azerbaïdjan et les États-Unis entretiennent une coopération énergétique de haut niveau, dans le cadre de laquelle se réalisent d'énormes projets globaux, ce qui contribue, à son tour, au développement régional. Le Corridor gazier Sud revêt une grande importance parmi ces projets », a estimé le président de la République, notant que ce projet, d'une valeur de 40 milliards de dollars et le plus grand projet d'infrastructure en Europe, était en train de se terminer et contribuerait à la sécurité énergétique de l'Europe et à la stabilité régionale. Le chef de l'Etat a exprimé sa gratitude au gouvernement américain pour son soutien à la mise en œuvre du projet de Corridor gazier Sud. Le président Ilham Aliyev a noté que la partie azerbaïdjanaise attachait une grande importance à la visite de John Bolton dans le pays, se disant confiant qu’elle contribuerait à renforcer les relations de partenariat entre les deux pays.

Ayant exprimé ses remerciements de l’avoir reçu, le conseiller américain à la Sécurité nationale, John Bolton, s'est dit ravi de sa première visite en Azerbaïdjan et a dit espérer qu'il reviendrait en Azerbaïdjan. Soulignant que les relations avec l'Azerbaïdjan constituaient une priorité pour les États-Unis, John Bolton a déclaré que l'importance des relations dans les domaines politique, économique, sécuritaire et dans plusieurs autres avait augmenté elle aussi. Notant que l'Azerbaïdjan était situé dans une partie très stratégique du monde, John Bolton a déclaré qu’ils avaient l'intention de discuter, en marge de sa visite en Azerbaïdjan, de l'état actuel des relations entre les deux pays, des menaces pour la paix et la sécurité internationales.

Abordant la coopération économique, John Bolton a souligné que compte tenu du rôle de premier plan de l'Azerbaïdjan dans les questions énergétiques internationales, le gouvernement des États-Unis était déterminé à amplifier sa coopération avec l’Azerbaïdjan dans le secteur de l'énergie ainsi que dans d'autres domaines, notamment le terrorisme international, la lutte contre la traite des êtres humains. Quant au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan concernant le Haut-Karabagh, John Bolton a dit que les États-Unis comprenaient bien que cette question constituait une priorité primordiale pour l'Azerbaïdjan et a fait savoir que l'un des principaux objectifs de sa visite était de mieux savoir comment la partie azerbaïdjanaise évaluait la situation concernant le règlement du conflit.

Au cours de l’entretien, les discussions ont également porté sur les différents aspects de la coopération stratégique entre l'Azerbaïdjan et les États-Unis, les parties se sont déclarées convaincues qu’une coopération efficace s’effectuerait entre les deux pays.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter