SOCIETE


Les délégations koweitienne et indonésienne sont informées de la politique de famille, de femme et d’enfance de l’Azerbaïdjan

Istanbul, 26 novembre, AZETAC

La présidente du Comité d’Etat en charge de la Famille, de la Femme et de l’Enfance, Hidjran Husseynova, a rencontré les chefs des délégations koweitienne et indonésienne en marge du 3e Sommet international sur les femmes et la justice tenu sous le slogan «Le renforcement de la famille» à Istanbul.

Un échange de vues a eu lieu sur la protection des droits du travail des femmes et l’élargissement de la coopération sur les questions familiales lors de la rencontre avec Mme Hind Subaih Barrak Al Subaih, ministre koweitienne des Affaires sociales et du Travail.

Hidjran Husseynova a donné des informations sur la politique de son pays en matière de famille, de femme et d’enfance, la formation de la base législative dans ce domaine, les travaux effectués pour l’assurance de l’égalité des sexes, la coopération avec les Etats étrangers et les organisations internationales, ainsi que les événements réalisés conjointement avec les pays musulmans.

Elle a également informé des conséquences lourdes de la poursuite de la politique d’occupation de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan, marquant que son pays attachait une grande importance au soutien de tous les pays musulmans, le Koweït y compris, pour surmonter l’agression militaire.

Pour sa part, Mme Hind Subaih Barrak Al Subaih a donné des informations détaillées sur la politique menée par son pays dans le domaine des affaires sociales et du travail, mettant en valeur l’importance de la coopération avec l’Azerbaïdjan.

Les perspectives de la coopération en matière de femme, de famille et d’enfance ont fait l’objet de discussions lors de l’entretien de Mme Hidjran Husseynova avec Mme Yohona Susana Yembise, ministre indonésienne pour l'Autonomisation des femmes et la Protection des enfants.

Hidjran Husseynova a fait savoir que la résolution des problèmes de famille, de femme et d’enfance était l'une des priorités dans la politique menée par l’Etat en Azerbaïdjan.

La ministre indonésienne a hautement apprécié la politique de femme effectuée en Azerbaïdjan, ainsi que l’expérience en matière de règlement des problèmes de famille et d’enfance.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules