POLITIQUE


Mikhaïl Gousman : L’AZERTAC est une source d’information fiable

Bakou, 10 décembre, AZERTAC

L’AZERTAC est une source d’information fiable, a déclaré Mikhail Gusman, premier adjoint au directeur général de l'agence de presse russe TASS, dans l’émission « Edition spéciale » de la chaîne de télévision CBC.

Cette édition du programme a été principalement consacrée au thème « La politique de désinformation : une menace pour la stabilité dans le monde contemporain ». En commentant la question du présentateur relative à la propagation de fausses nouvelles ces derniers temps, Mikhaïl Gousman a dit que l'espace d'information moderne est tellement saturé de différents genres de nouvelle que les consommateurs ont du mal à se débrouiller dans ce flux d’information.

« L'influence de l'information sur les personnes se renforcera encore plus, toutes les technologies modernes y conduisent. Les informations modernes nécessitent une formation interne pour bien les sélectionner. La source d'information doit être vérifiée pour que vous puissiez y faire confiance. L’État est responsable de l’authenticité des nouvelles diffusées par ses sources d’information. C’est le gouvernement azerbaïdjanais qui est, à travers des journalistes et de la direction de l’AZERTAC, responsable de la crédibilité et de la précision des informations diffusées par cette agence. L’AZERTAC constitue une source d’information fiable », a estimé Mikhaïl Gousman.

Selon le célèbre journaliste russe, l'Azerbaïdjan subit, à l'instar de la Russie, de graves attaques dans le contexte de la guerre de l'information, dans laquelle l'arme principale est les fausses nouvelles.

La sécurité d'information sur les réseaux sociaux, qui constitue une partie importante de notre vie moderne, a également été abordée lors de l’émission.

Mikhail Gousman, vice-président du Congrès mondial des agences de presse, présidé par AZERTAC, a donné des informations sur les mesures prises par les membres de cette organisation internationale pour lutter contre les fausses informations.

Le premier adjoint au directeur général de l'agence de presse russe TASS a partagé ses impressions sur sa rencontre avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, qui avait été le protagoniste de son émission « Formule de pouvoir ».

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules