POLITIQUE


Le président de l’AP-OSCE : Des sanctions doivent être imposées à l’agresseur

Tbilissi, 12 décembre, AZERTAC

Il n’y a aucun progrès quant aux conflits existants dans la région du Caucase du Sud. C'est une menace sérieuse non seulement pour la région, mais aussi pour l'Europe, a déclaré George Tsereteli, président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE (AP-OSCE), dans une interview accordée à l’AZERTAC.

« Aujourd'hui, l'intégrité territoriale de la Géorgie et de l'Azerbaïdjan, deux pays du Caucase du Sud, est violée et leurs territoires sont occupés. Les négociations menées sur le règlement de ces conflits au fil des années ne donnent aucun résultat. Donc, je pense que des mesures sérieuses doivent être prises et des sanctions doivent être imposées contre les occupants », a déclaré le président de l'AP-OSCE.

G.Tsereteli a dit avoir soulevé la même question même lors de la réunion des ministres des affaires étrangères de l’OSCE.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules