SCIENCE ET ÉDUCATION


La tragédie du 20 Janvier est une page glorieuse et héroïque de l’histoire de l’Azerbaïdjan VIDEO

Les victimes du 20 Janvier commémorées à l’école secondaire №3 Rustem Aliyev

Bakou, 14 janvier, AZERTAC

Une cérémonie commémorative consacrée au 29e anniversaire de la tragédie du 20 Janvier a eu lieu à l’école secondaire №3 Rustem Aliyev dans l’arrondissement de Binéguédi de Bakou.

Tout d’abord, une minute de silence a été observée en mémoire des fils héroïques qui ont sacrifié leur vie pour la libération des territoires de l’Azerbaïdjan. Les écoliers ont présenté une composition littéraire et artistique consacrée à la tragédie.

La directrice de l’école Natavan Assadova a souligné que les atrocités et les meurtres commis dans la nuit du 19 au 20 janvier à Bakou resteront une page noire dans l’histoire comme l’un des crimes les plus graves contre l’humanité. «Cette nuit-là, le crime perpétré contre le peuple azerbaïdjanais, le sang ayant coulé ont échoué à briser la volonté de lutte, mais au contraire, ont rapproché plus étroitement les gens», a-t-elle noté.

Daghbéyi Ismayilov, journaliste émérite, père du martyr Elgun Ismayilov, a remercié les organisateurs de cette cérémonie. D.Ismayilov a dit qu’il était fier du fait que son fils était tombé martyr dans la lutte contre l’ennemi pour la libération des territoires de l’Azerbaïdjan.

Les autres intervenants ont parlé des mesures prises pour le renforcement de la protection sociales, l’amélioration des conditions de vie et de logement des vétérans, des mutilés de la guerre du Karabagh, ainsi que des familles des martyrs.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules