POLITIQUE


La coopération étroite de l’AZERTAC avec les médias qataris et libanais est satisfaisante VIDEO

Bakou, 12 février, AZERTAC

Un groupe de journalistes qataris et libanais, venu en Azerbaïdjan avec le soutien de l’Association des journalistes des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique, a été reçu à l’AZERTAC.

Le président du Conseil d’administration de l’AZERTAC, Aslan Aslanov, a informé les journalistes sur l’histoire, la culture, le tourisme, les médias de l’Azerbaïdjan, ainsi que l’activité de l’AZERTAC. Il a fait savoir que la première république démocratique en Orient musulman a été créée en Azerbaïdjan. L’Azerbaïdjan indépendant poursuit et enrichit les traditions démocratiques créées à cette époque-là. A présent, l’Azerbaïdjan est devenu une plateforme globale où se déroulent des évènements prestigieux, des manifestations sportives internationales. Les sites historiques, la nature, la culture ancienne et l’infrastructure moderne de l’Azerbaïdjan ont donné de l’élan au développement du tourisme dans le pays.

Il a été noté que de nombreux organes médiatiques en ligne et imprimés fonctionnaient en Azerbaïdjan. Créée en 1920 et ayant parcouru un grand chemin de développement, l’AZERTAC préside actuellement le Congrès mondial des agences de presse, l’Organisation des agences de presse d’Asie-Pacifique et l’Union des agences de presse turcophones. Elle a également tissé d’étroites relations de partenariat avec un certain nombre de médias des pays arabes, y compris les agences QNA (Qatar) et NNA (Liban). De plus, l’AZERTAC est membre du Conseil de l'Union des agences de presse des Etats membres de l'Organisation de la coopération islamique.

Le rédacteur en chef du journal libanais Al Joumhouria, Georges Soulage, a noté que l’activité de l’AZERTAC dans l’espace mondial de l’information était digne de mérite, exprimant sa satisfaction du développement des relations de l’agence avec les médias des pays arabes, en particulier avec l’agence de presse libanaise.

Pendant la rencontre, un échange de vues a eu lieu sur le développement des médias en Azerbaïdjan, ainsi que les tendances du journalisme moderne.

A noter que les journalistes qataris et libanais ont également eu une rencontre à l’Agence nationale du Tourisme.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules