ECONOMIE


L’EIA : l'Azerbaïdjan a l’intention de devenir un important fournisseur de gaz naturel pour l'Europe du Sud

Bakou, 15 février, AZERTAC

L'Azerbaïdjan a l’intention de devenir un fournisseur de gaz naturel encore plus important pour l'Europe du Sud, lit-on dans un article publié par l'Agence d'information sur l'énergie (EIA) des Etats-Unis.

Il est souligné que l’Azerbaïdjan est considéré comme un important fournisseur de pétrole brut et de gaz naturel dans la région de la mer Caspienne, en particulier pour le marché européen. L’exportation de gaz naturel de l’Azerbaïdjan est en train de devenir une partie importante de l'économie du pays. Une partie du gaz naturel de l’Azerbaïdjan est destinée à l'exportation.

«L’Azerbaïdjan envisage d’étendre son exportation de gaz naturel vers l’Europe. Les dirigeants des pays membres de l’Union européenne qualifient l’acheminement du gaz naturel azerbaïdjanais extrait du gisement de Chahdeniz vers l’Europe du Sud de démarche importante faite pour la diversification de l’approvisionnement en gaz naturel du continent», lit-on dans l’article.

Dans l’article, des informations sont également fournies sur la capacité de production du gisement de gaz-condensat Chahdeniz, situé dans le secteur azerbaïdjanais de la mer Caspienne, le projet Chahdeniz-2, deuxième phase de l’exploitation de ce gisement, le Gazoduc du Caucase du Sud et le gazoduc transanatolien - TANAP. L’achèvement de la construction du gazoduc transadriatique (TAP) conçu pour acheminer le gaz naturel azerbaïdjanais vers l’Europe est prévu pour 2020.

A noter que considérée comme la plus grande chaîne de gazoducs en construction dans le monde entier, le Corridor gazier Sud, long d'environ 3500 km, se compose du gazoduc du Caucase du Sud, du gazoduc transanatolien (TANAP) et de celui Transadriatique (TAP) qui devront acheminer le gaz extrait du gisement de Chahdeniz-2 de l’Azerbaïdjan vers la Turquie et puis vers l’Europe. A l’étape initiale, 6 milliards de m3 de gaz azerbaïdjanais seraient acheminés vers la Turquie et 10 milliards de m3 vers l’Europe.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules