SOCIETE


Le Service ASAN, une marque azerbaïdjanaise pas comme les autres

Bakou, 27 février, AZERTAC

Le Service ASAN («service facile»), une révolution dans le domaine des services publics, a été créé pour la première fois au sein de l’Agence nationale des services à la personne et des innovations sociales auprès de la Présidence de la République, par le décret du président de la République d’Azerbaïdjan en date du 13 juillet 2012.

Au cours de six ans d’activité, le Service ASAN a produit des changements radicaux en matière de services publics.

Résoudre quelques questions dans un seul endroit, éviter tout frais supplémentaire et de perdre du temps sont les particularités primordiales qui distinguent le Service ASAN, un service entièrement transparent.

C’est la seule structure de cette catégorie au monde et une marque intellectuelle nationale de l’Azerbaïdjan.

A présent, 15 centres du Service ASAN sont opérationnels dans le pays, 5 d’entre eux sont dans la capitale Bakou. L’ouverture de 5 nouveaux centres est prévue pour cette année.

Douze institutions publiques, y compris le Ministère des Affaires étrangères et des entreprises privées offrent plus de 320 services par le biais des centres du Service ASAN.

Le Service ASAN possède également un train et dix bus pour rendre des services ambulants. Le taux de contentement des citoyens a été de 99,6% en 2018.

Le Service ASAN a également lancé sa plateforme ASAN Visa qui prévoit de simplifier l’obtention de visas pour les étrangers.

A noter qu’ASAN Visa a délivré son millionième visa au Français Louis-Henri Samoyault le 11 février dernier.

Les centres ABAD, qui sont une autre plateforme de ce Service, apportent de l’aide publique à l’entreprise familiale en Azerbaïdjan.

Les bénévoles du Service ASAN, dont le personnel est principalement composé de jeunes, ont organisé jusqu’à présent plus de 1500 stages de formation et mis en œuvre plus de 500 projets. 1000 bénévoles ont été embauchés via le site «ASAN Kadr». C’est à la fois la plus grande organisation de bénévolat dans le pays.

Chaque jour, le Service ASAN rend service à plus de 22 mille personnes.

L’activité du Service ASAN a été saluée par l’Union européenne, le Parlement européen, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et plusieurs autres pays. L’Afghanistan utilise déjà cette expérience de l’Azerbaïdjan. Le Service ASAN a signé des mémorandums d’accord avec la France, l’Italie, la Corée du Sud, l’Indonésie, le Monténégro et l’ISESCO. Le prix ISESCO ASAN a été institué en matière de gestion avancée.

En 2015, le Service ASAN a été récompensé dans la catégorie «L’amélioration de la prestation des services publics» de l’ONU. Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies a adopté une résolution sur la promotion de l’expérience «Service ASAN». La coopération a déjà été tissée avec le Maroc, l’Algérie et l’Ouganda et les travaux se poursuivent en ce sens.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules