POLITIQUE


Khalid al-Utaybi: le Koweït soutient l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan

Bakou, 11 mars, AZERTAC

Deux membres du groupe de travail sur les relations interparlementaires Azerbaïdjan-Koweït du Milli Medjlis ont rencontré ce lundi une délégation de membres du groupe interparlementaire d’amitié Koweït-Azerbaïdjan de l’Assemblée nationale du Koweït.

Pendant la rencontre, le député Husseynbala Miralamov, chef du groupe de travail sur les relations interparlementaires Azerbaïdjan-Koweït, a parlé des relations amicales des deux pays et a noté que les liens s’étaient développés entre les deux pays dans différents domaines.

Ayant évoqué la situation difficile à laquelle l’Azerbaïdjan avait été confrontée pendant les premières années de son indépendance, H.Miralamov a dit qu’après le retour du leader national Heydar Aliyev au pouvoir, le pays était entré dans une nouvelle phase de développement.

Le président du groupe interparlementaire d’amitié Koweït-Azerbaïdjan de l’Assemblée nationale du Koweït, Khalid al-Utaybi, a souligné que l’amitié de l’Azerbaïdjan et du Koweït se basaient sur les racines historiques et culturelles. Évoquant le haut niveau des relations entre les deux pays dans les domaines économique, politique et culturel, Khalid al-Utaybi a insisté sur la nécessité d’élargir les liens commerciaux.

«L’Azerbaïdjan défend toujours la position du Koweït au sein des organisations internationales», a dit Khalid al-Utaybi, ajoutant que son pays soutenait, à son tour, l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan et était en faveur du règlement pacifique du conflit du Haut-Karabagh.

Quant aux événements internationaux organisés en Azerbaïdjan, Khalid al-Utaybi a fait savoir que les succès obtenus par l’Azerbaïdjan suscitaient une grande joie chez le Koweït, pays ami.

Puis, le président de la commission du travail et de la politique sociale du Milli Medjlis, Hadi Radjabli, a informé les membres du groupe interparlementaire d’amitié Koweït-Azerbaïdjan sur le conflit du Haut-Karabagh qui oppose l’Arménie à l’Azerbaïdjan. İl a fait savoir que suite à ce conflit, 20% du territoire de l’Azerbaïdjan avaient été occupés et plus d’un million d’Azerbaïdjanais expulsés de leur foyer natal.

Enfin, un échange de vues a eu lieu sur les différentes questions d’intérêt mutuel.

 

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules