POLITIQUE


Le ministre uruguayen des Affaires étrangères : Nous voulons approfondir davantage les relations avec l'Azerbaïdjan

Bakou, 24 mars, AZERTAC

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov a discuté d'un large spectre de relations bilatérales lors de sa rencontre avec son homologue uruguayen Rodolfo Nin Novoa.

Le développement réussi des relations bilatérales a été apprécié à cette rencontre lors de laquelle les parties ont déclaré souhaiter développer davantage la coopération. Il a été souligné qu'il était important d'examiner les opportunités de coopération dans les domaines de l'économie, de l'agriculture, de l'énergie, du transport, de l'éducation, de la culture et du tourisme et de prendre des mesures concrètes en ce sens. Le ministre Elmar Mammadyarov a souligné que l'Azerbaïdjan avait été l'année dernière l'un des cinq plus grands exportateurs de pétrole vers l'Uruguay, le qualifiant d'exemple réussi dans le développement des relations commerciales bilatérales. Il a indiqué que certains pays d'Amérique latine avaient déjà eu accès à la région asiatique en utilisant l'infrastructure de transport de transit qui traverse l'Azerbaïdjan et que la partie uruguayenne aussi pouvait bénéficier de ces opportunités.

Au cours de la réunion, Elmar Mammadyarov a informé son interlocuteur du conflit du Haut-Karabagh entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et l'état actuel du processus de négociations sur ce conflit et a dit que la position de l'Uruguay concernant le règlement du conflit dans le cadre du droit international était hautement appréciée.

A son tour, le ministre uruguayen des Affaires étrangères Rodolfo Nin Novoa a déclaré qu'ils souhaitaient approfondir encore davantage ses relations avec l'Azerbaïdjan à l'avenir. Soulignant qu'ils étaient conscients de la sensibilité du conflit pour l'Azerbaïdjan, le ministre Rodolfo Nin Novoa a déclaré que la position de son pays fondée sur le droit international et les documents adoptés par les organisations internationales, dont les deux États sont membres, resterait inchangée.

Elmar Mammadyarov a noté que l'Azerbaïdjan et l'Uruguay entretenaient une coopération mutuellement bénéfique au sein des organisations internationales et que leurs positions coïncidaient dans la plupart des questions inscrites à l'ordre du jour international. Il a dit espérer que la partie uruguayenne aussi serait représentée au sommet de Bakou du Mouvement des Non-Alignés en octobre prochain.

Lors de la rencontre, les parties sont convenues d'évaluer les possibilités de coopération entre l'Agence azerbaïdjanaise pour le développement international (AIDA) et l'Agence uruguayenne de coopération internationale.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules