POLITIQUE


Le Ministère des Affaires étrangères : Les déclarations récentes des dirigeants arméniens ne sont pas conformes à la déclaration conjointe adoptée à l’issue de la rencontre de Vienne

Bakou, 3 avril, AZERTAC

Les déclarations récentes et les conduites des dirigeants arméniens, y compris la présentation de la formule de « nouvelle guerre pour prendre de nouvelles terres » par le ministre de la défense du pays envahisseur, sont tout à fait inacceptables. Nous considérons que ce genre de démarches ne sont pas conformes à la rencontre de Vienne tenue entre le président azerbaïdjanais et le Premier ministre arménien, ni à la déclaration conjointe adoptée à l’issue de cette rencontre, lit-on dans un commentaire du service de presse du Ministère des Affaires étrangères.

« Nous répétons que ce genre de provocation remet sérieusement en question le processus de négociation et les activités des co-présidents du Groupe de Minsk de l'OSCE. Nous voudrions souligner que c’est à la partie arménienne qu’incombe l’entière responsabilité des conséquences négatives possibles de ce genre de rhétorique dangereuse », indique le ministère dans son commentaire.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules