POLITIQUE


Valentina Matvienko : La Russie et l’Azerbaïdjan sont des partenaires stratégiques

Bakou, 11 avril, AZERTAC

Le président du Milli Medjlis de la République d’Azerbaïdjan, Ogtay Assadov, a rencontré ce jeudi la présidente du Conseil de la Fédération de l’Assemblée fédérale de la Fédération de Russie, Valentina Matvienko, en visite officielle à Bakou.

D’abord, les présidents des parlements se sont entretenus en tête-à-tête. Ensuite, ils ont élargi leur entretien aux membres des deux délégations.

Le président du Milli Medjlis, Ogtay Assadov, s'est dit confiant que cette visite donnerait une nouvelle impulsion au développement de la relation entre l'Azerbaïdjan et la Russie, ainsi qu'aux liens interparlementaires. « La Russie est parmi les premiers pays à reconnaître l'indépendance de l'Azerbaïdjan. Depuis lors, un partenariat stratégique fort a été établi entre nos deux pays. Les chefs d’État ont considérablement contribué au développement de nos relations bilatérales. Il existe des relations politiques profondes et des amitiés étroites entre eux », a-t-il estimé.

Le président du parlement azerbaïdjanais a déclaré que les nombreuses réunions et visites des chefs d'Etat ont favorisé l'établissement d'une base juridique des relations bilatérale. 227 documents bilatéraux ont été signés entre l'Azerbaïdjan et la Russie.

Ogtay Assadov a noté que les relations économiques aussi étaient excellentes entre les deux pays, marquant que la Russie comptait parmi les plus importants partenaires commerciaux de l'Azerbaïdjan.

« Les échanges commerciaux entre nos pays ont augmenté de 19% en 2018. Chaque année, on organise le Forum interrégional russo-azerbaïdjanais. Les relations entre les sujets de la Fédération de Russie et l'Azerbaïdjan s’élargissent aussi de jour en jour. Nos relations se développent aussi au niveau humanitaire. Une attention particulière a toujours été attachée à la langue et culture russes en Azerbaïdjan. Aujourd'hui, l’Azerbaïdjan compte l’Université slave et plus de 300 écoles secondaires russophones. Des étudiants azerbaïdjanais font leurs études aux filiales de Bakou de l'Université d'État de Moscou M. Lomonosov et de la Première Université d'État de Médecine de Moscou I.Setchenov. La communauté russe est la plus grande communauté de notre pays », a déclaré Ogtay Assadov.

En abordant le conflit du Haut-Karabagh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, problème le plus douloureux de son pays, le président du Milli Mejdlis a mis en valeur l’importance de le régler rapidement par la voie pacifique pour la région. Ogtay Assadov a noté que la position de l'Azerbaïdjan concernant le règlement du conflit était bien connue de la communauté internationale, précisant que ce problème doit être résolu équitablement dans le respect des normes du droit international et de l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan.

Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie, a déclaré qu'il existait une relation étroite entre les deux pays. « Grâce à cela, nous menons un dialogue ouvert tout le temps, nous discutons des problèmes de développement de nos relations bilatérales et des moyens de surmonter les problèmes existants. Ce dialogue est très précieux. Nos peuples sont également liés par des liens d’amitié multiséculaires, une histoire et une culture communes », a-t-elle dit.

Valentina Matvienko a déclaré que 27 ans s'étaient écoulés depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Russie et l'Azerbaïdjan, marquant que la coopération des deux pays s'était amplifiée dans tous les domaines et avait atteint un niveau de partenariat stratégique. Evoquant l’existence des relations personnelles étroites et des liens de confiance entre les deux chefs d’Etat, Valentina Matvienko a dit que cela définissait la nature des relations russo-azerbaïdjanaises. Elle a fait savoir qu’ils étaient heureux que les relations intergouvernementales se développent aussi entre les deux pays.

« La visite du président azerbaïdjanais Ilham Aliyev en Russie, le 1er septembre 2018, a été l'un des événements les plus importants des relations russo-azerbaïdjanaises. Au cours de la visite, des discussions constructives ont été menées entre les deux chefs d’État et plus de 15 documents importants ont été signés », a précisé la présidente du Conseil de la Fédération de l’Assemblée fédérale russe.

Quant au commerce et à la coopération économique, Valentina Matvienko a déclaré que les échanges commerciaux entre les deux pays avaient constitué 2,5 milliards de dollars l'an dernier. Elle a fait savoir que la Russie attachait de l'importance à la coopération économique avec l'Azerbaïdjan, ajoutant que son pays avait investi 1,5 milliard de dollars dans l'économie azerbaïdjanaise. Elle a indiqué que le nombre de touristes venant de Russie en Azerbaïdjan avait aussi augmenté, précisant que 800 mille touristes russes avaient visité l'Azerbaïdjan l'année dernière.

Abordant le développement de l’Azerbaïdjan, Valentina Matvienko a noté que le pays se développait rapidement. Elle a estimé qu’il y avait une grande opportunité en Azerbaïdjan pour accueillir des événements culturels et sportifs.

Valentina Matvienko a déclaré que la coopération humanitaire aussi se développait rapidement entre la Russie et l'Azerbaïdjan, faisant savoir qu’environ 15 mille étudiants azerbaïdjanais faisaient leurs études dans des universités russes. Elle a dit que la préservation de la langue et de la culture russes en Azerbaïdjan était très appréciée en Russie, notant que son pays, pour sa part, tâchait aussi pour préserver la langue et la culture azerbaïdjanaises.

Quant au conflit du Haut-Karabagh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, le président du Conseil de la Fédération de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie, a déclaré que son pays déployait des efforts pour le règlement pacifique de ce problème. « Il n'y a pas d'autres solutions à ce conflit. La Russie ne réduira pas ses efforts pour la résolution du problème du Haut-Karabagh.

Lors de la rencontre, les parties ont procédé à un échange de vues sur des questions d’intérêt commun.

© Pour l’utilisation il faut se référer avec les liens hypertextes
Si le texte contient des fautes, ayez la bonté d’en sélectionner pour nous envoyer en appuyant sur les touches ctrl + enter

COORDONNÉES DE L’AUTEUR

Remplissez les cases marquées d’un astérisque (*)

Veuillez saisir les lettres affichées sur l’image
Les lettres peuvent être écrites en majuscules ou minuscules